Nous suivre Industrie Techno

Couplemètres pour éoliennes

Jean-François Preveraud
Couplemètres pour éoliennes

Mesure le couple des éoliennes pour optimiser leur fonctionnement

© DR

HBM présente des couplemètres spécifiques de 1,5 MNm destinés à être mis en œuvre dans des éoliennes pour accroître leur efficacité. Des valeurs supérieures sont réalisables sur commande.

Hottinger Baldwin Messtechnik (HBM), filiale à 100 % de Spectrics Plc, est spécialisée dans les technologies de pesage, de test et de mesure. Elle élargit sa gamme de produits avec des couplemètres destinés aux éoliennes, pour mesurer un couple nominal de 1,5 MNm.

Les éoliennes, qui sont de plus en plus utilisées dans les parcs éoliens offshores, deviennent toujours plus grosses et puissantes. Les moyens de mesure doivent ainsi répondre à de nouvelles exigences, notamment pour la mesure des couples. Ces mesures permettent d’optimiser leur réglage et ainsi d’accroître leur efficacité.

Comme le rotor d’une éolienne tourne relativement lentement, un multiplicateur augmente la vitesse de rotation de l’arbre pour que l’alternateur monté en aval travaille dans une gamme de vitesses habituelle. Par conséquent, le couple est très élevé côté rotor. Selon l’éolienne et les conditions du vent, les couples générés peuvent s’élever à plusieurs MNm.

C’est pour répondre à ces besoins que HBM propose des couplemètres personnalisés en version rotative ou non rotative, ayant un couple nominal de 1,5 MNm. Des modèles ont déjà été conçus pour des couples encore plus élevés et peuvent être fabriqués à la demande du client.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.hbm.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La superélastochromie, une propriété inédite de cristaux organiques pour détecter les contraintes mécaniques

La superélastochromie, une propriété inédite de cristaux organiques pour détecter les contraintes mécaniques

Des chercheurs de l’Institut des sciences industrielles des universités de Tokyo et Yokohama (Japon) misent sur une[…]

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

Plus d'articles