Nous suivre Industrie Techno

Coup d'envoi de l'éclairage à LED

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,

Philips et General Electric lancent les premières ampoules à LED destinées à l'éclairage général.

La révolution de l'éclairage par les diodes électroluminescentes (LED en anglais pour Light Emitting Diode) est en marche. Les premières ampoules électriques à base de cette technologie arrivent pour l'éclairage général.

Philips ouvre le bal en lançant la Master LED, une gamme de trois ampoules à LED de 7 W. Intégrant quatre LED blanches de 2,5 W, elle offre une luminance de 800 candelas. De quoi en faire une alternative aux lampes à incandescence et halogène de 40 W, avec trois avantages : une économie d'énergie atteignant 80 %, une durée de vie jusqu'à 50 fois plus longue (45 000 heures) et l'absence de substances nocives pour la santé et l'environnement comme le mercure ou le plomb.

La LED est un dispositif à semi-conducteur qui transforme le courant électrique en lumière. Jusqu'ici, son emploi dans l'éclairage se limitait à des applications d'illumination (monuments, ponts, ouvrages d'arts), de décoration architecturale ou de création d'ambiance.

Le géant néerlandais, qui utilise les LED de sa filiale LumiLED, a résolu le problème de dissipation thermique, l'un des obstacles majeurs au développement de cette technologie dans l'éclairage général. Plus de la moitié de l'ampoule est formée d'un dissipateur métallique évacuant par convection la chaleur dégagée par les LED.

Destinées d'abord au tertiaire (commerces, hôtels, bureaux, restaurants...), ces ampoules seront en 2009 disponibles aussi pour le résidentiel. La même année, la gamme devrait s'étendre par des produits de 10 W.

De son coté, General Electric s'apprête à commercialiser VIO, une gamme de lampes à LED de 1,2 et 3,6 W. Ces ampoules font appel à des LED blanches fournies par le Japonais Nichia. La gamme devrait s'étendre en 2009 par des produits de 5, 7 et 10 W.

L'Allemand Osram, qui ne commercialise aujourd'hui que des spots décoratifs de 1 W, devrait prendre le train en marche. D'autant qu'il fabrique ses propres LED par l'intermédiaire de sa filiale Osram Opto Semiconductors.

Reste la question du prix. Philips indique que son ampoule sera environ deux fois plus chère qu'une lampe fluocompacte offrant le même flux lumineux. Selon General Electric, la technologie LED devrait occuper 30% du marché de l'éclairage à l'horizon 2015.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Une équipe de recherche internationale a mis au point des structures volantes en trois dimensions de très petite taille pouvant[…]

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Plus d'articles