Nous suivre Industrie Techno

Corvus contrôlera la qualité des pièces composites en 3D

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
La PME aquitaine i2s et trois sociétés espagnoles s'associent au sein du projet européen Corvus pour mettre au point un système du contrôle qualité par vision dans le secteur aérospatial.


Spécialisées dans les systèmes de contrôle de qualité par vision et traitement d'image, la PME aquitaine i2S s'associe à trois sociétés espagnoles, dans le cadre du programme européen Eureka, pour mener le projet Corvus. Objectif : concevoir un système de scanning multi-résolution et multi-capteurs, sur la base d'une technologie de cameras à capteurs linéaires, afin d'assurer un contrôle qualité en 3D des composants en matériaux composites employés dans le secteur aérospatial.

Ce projet vise à développer des moyens d'acquisition d'images à très hautes résolutions couplées avec des procédés de mesure 3D par vision. L'objectif est d'obtenir des résolutions de mesures accrues, y compris sur des pièces de grandes dimensions, tout en facilitant la mise en Å“uvre opérationnelle de tels systèmes. L'opérabilité des technologies mises en Å“uvre permettra d'obtenir des données de contrôle qualité en ligne indispensables pour interagir avec le processus de fabrication en temps réel. En regard des technologies traditionnelles de contrôle par ultrasons ou rayons X, le projet permettra d'étendre l'usage du contrôle à l'ensemble du cycle de vie des pièces considérées, et non plus seulement à la simple phase de fin de fabrication.

Le projet Corvus compte parmi les 20 projets retenus sur les 186 présentés dans le cadre du 1er appel à projets Eurostars, clôturé en février 2008. Initié par Eureka avec le soutien de la Commission européenne, le programme Eurostars a pour vocation de soutenir les PME de haute technologie et à fort potentiel de croissance dans le cadre de projets européens collaboratifs de R&D. Démarré en mars dernier pour une durée de 29 mois, le projet Corvus représente un montant total de 1,25M€ et va bénéficier d'un financement sous forme de subventions à hauteur de 40% pour sa partie française.

Christophe Lacroix, Directeur R&D et Innovation du groupe i2S, résume ainsi l'histoire de ce projet : « A l'origine, le projet Corvus est une idée de notre partenaire espagnol DataPixel, avec lequel nous avons déjà collaboré et qui nous a proposé de prendre en charge le volet imagerie 3D du projet Corvus. La vision 3D correspondant à nos axes de développement actuels, nous avons naturellement rejoint l'équipe. D'autant plus que le contexte applicatif lié à l'aéronautique est également un de nos domaines d'activité privilégiés. Par ailleurs, i2S bénéficie déjà d'une longue expérience de partenariats européens ou d'implication dans des projets collaboratifs dans le cadre des 5e et 7e PCRD (Programme Cadre pour la Recherche et Développement), notre objectif étant d'étendre nos domaines de compétences sur de nouvelles applications et de développer notre notoriété à l'international. Concernant le programme Eurostars, le contexte de simplification des procédures de candidature est clairement un atout majeur pour les PME et facilite le montage de projets collaboratifs ».

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.i2s.fr & http://www.eurostars-eureka.eu

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles