Nous suivre Industrie Techno

Contrôleur de démarrage pour moteurs asynchrones

Jean-François Preveraud
Contrôleur de démarrage pour moteurs asynchrones

Donnez de l'intelligence à vos moteurs électriques.

© DR

Leroy-Somer propose, avec sa gamme Digistart D2 et D3, des contrôleurs électroniques de démarrage pour moteurs asynchrones compacts, économiques, performants et communicants, qui s’intègrent au mieux dans les installations industrielles et permettent la réalisation d’économies d’énergie substantielles.

Digistart est une gamme de contrôleurs électroniques pour moteurs asynchrones de Leroy-Somer, qui dispose d’une fonction by-pass de son électronique de puissance.

Son principe de fonctionnement est le suivant : l’électronique de puissance est utilisée pour effectuer le démarrage et ainsi limiter le courant d’appel du moteur asynchrone. Elle est ensuite shuntée à la fin de la phase de démarrage par le by-pass interne. L’électronique de commande étant toujours utilisée pour protéger et pour contrôler le moteur jusqu´à la phase d’arrêt.

L’utilisation du by-pass offre des économies significatives : 
 

  • réduction de 4 % de la consommation en régime établi ;
  • pas de ventilation forcée ;
  • gain de 1 à 2 tailles sur le dimensionnement.


Digistart propose ce by-pass de série, permettant ainsi l’économie supplémentaire du contacteur externe et de sa mise en œuvre. La compacité de Digistart réduit aussi considérablement le volume et la masse de l’installation globale.

Digistart est décliné en deux gammes adaptées aux besoins du marché :
 

  • Gamme D2 : 18 à 200 A ;
  • Gamme D3 : 23 à 1 600 A.


Idéal pour la mise à niveau d’installations existantes, Digistart permet le raccordement de moteurs à couplage triangle en remplaçant avantageusement un démarrage étoile/triangle et en conservant les six câbles d’alimentation du moteur. Cela autorise en plus le gain d’au moins un calibre dans le dimensionnement du contrôleur.

Gérer les installations

Le navigateur intuitif du Digistart permet de régler simplement les rampes ou limitations de courant. L’opérateur a de plus accès à des configurations préréglées pour les applications de pompage, ventilation, convoyage…

Digistart facilite aussi le suivi des installations en permettant à l’utilisateur :
 

  • d’accéder au journal horodaté des mises en sécurité, des événements, de la consommation et des conditions de fonctionnement ;
  • d’avoir une traçabilité des changements de paramétrage ;
  • de simuler le fonctionnement par forçage du contrôle commande ;
  • de visualiser l’état des entrées/sorties ;
  • de comptabiliser le temps de fonctionnement, le nombre de démarrages...


De multiples configurations


Digistart fonctionne sous réseaux triphasés 200-440 V, 200-575 V ou 690 V. Il peut contrôler aussi bien plusieurs moteurs asynchrones couplés en parallèle qu’un moteur à bagues. Disponibles sur le D3 (calibres 360 à 1600 A), les entrées et sorties puissance peuvent être installées à la demande dessus et/ou dessous le démarreur, en fonction de la disposition des câbles dans l’armoire. Digistart optimise ainsi l’implantation dans les armoires.Les modules bus de terrain disponibles sont : Modbus RTU, port USB, DeviceNet et Profibus.

Digistart propose les dernières technologies en matière de contrôle électronique : démarrage et arrêt auto-adaptatifs à la charge avec optimisation automatique des paramètres par apprentissage au fur et à mesure des démarrages. Il dispose en plus d’une courbe de ralentissement dédiée aux applications de pompage, issue de 15 ans d’expérience et du savoir-faire de Leroy-Somer sans ce domaine.

La possibilité de fonctionnement avec seulement deux éléments de puissance opérationnels, la désactivation des protections pour assurer une marche forcée (désenfumage, pompe à incendie…) font de Digistart la solution adaptée aux exigences des installations sensibles.

Digistart offre une protection globale avec :
 

  • la modélisation thermique permanente pour une protection maximale du moteur (même en cas de coupure d’alimentation) ;
  • la mise en sécurité sur seuils de puissance paramétrables ;
  • le contrôle du déséquilibre en courant des phases ;
  • la surveillance des températures du moteur et de l’environnement par CTP ou PT 100 ;
  • et, en option, la mise en sécurité de l’installation sur défaut de terre, ainsi que la protection contre les sur/sous-tension réseau.


Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.leroy-somer.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Les bornes de recharge parsèment les allées du Symposium du véhicule électrique, qui se déroule du 19 au 22 mai[…]

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Plus d'articles