Nous suivre Industrie Techno

Contrôler l'ensemble d'une ligne de production

Industrie et  Technologies
Logiciel Link de FMC FoodTech


FMC FoodTech a conçu un outil permettant de contrôler les équipements qui composent une ligne de production en agroalimentaire : malaxeurs ; formeuses ; fours-convoyeurs ; peseuses ; operculeuses ; surgélateurs... L'entreprise a conçu le logiciel Link comme un nouveau concept régissant le rapport entre machines et opérateurs.



Sa fonction est de contrôler les machines, de tirer le meilleur parti de leurs performances, afin de donner pleine mesure à la production et à la traçabilité. Que les machines soient ou non siglées FMC FoodTech, le logiciel Link en connaît toutes les particularités. Selon son éditeur, cet outil combine plusieurs bénéfices pour l'utilisateur : la qualité des aliments devient constante ; la production et la sécurité augmentent ; les pertes diminuent.

Une seule base de données réunit les informations concernant produits et process. Les recherches s'effectuent selon différents critères : par numéro de lot ; code de produit ; date, heure...Le logiciel Link s'installe indifféremment sur lignes existantes ou nouvelles. Constitué de plusieurs modules, l'industriel peut profiter de cette souplesse pour équiper progressivement l'entreprise.

Selon Patrick Bertaudière, directeur commercial de FMC FoodTech France : « Lorsqu'on sait que quelques degrés de températures négatives ou positives suffisent pour causer perte ou baisse de qualité d'un produit, l'utilisation d'un outil de contrôle et d'optimisation comme Link est précieuse. Il fait aussi gagner en traçabilité car il enregistre tout ce qui se passe pendant que la ligne tourne ».

La toute première installation européenne à bénéficier de cet outil est le site suédois de Findus, basé à Bjuv. La ligne fabrique une quarantaine de plats cuisinés à base de viande, poisson et volaille. L'ensemble des données relatives à la production (températures, vitesses, pressions, viscosités... mais aussi identification des produits par numéro de lot, de code...) est automatiquement intégré au système.

Depuis un écran installé dans chacune des 3 salles de production (découpe, cuisson, surgélation/conditionnement), on peut constater en temps réel l'enregistrement des poids et températures des produits à raison de 6 échantillons/heure et comparer les courbes des résultats obtenus avec l'objectif à atteindre. Selon Kenneth Malmqvist, directeur du site : « nous allons en moins d'un an obtenir un retour sur investissement car déjà, sur une base de 800 kg/heure, nous avons enregistré une augmentation de 2 % en termes de rendement ».

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.fmctechnologies.com


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dans l'agroalimentaire, l'inspection par rayons X gagne en polyvalence

Analyse

Dans l'agroalimentaire, l'inspection par rayons X gagne en polyvalence

Leur capacité à détecter une grande variété de matériaux fait des systèmes à rayons X un outil[…]

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

La robotique agricole en forum international à Toulouse

La robotique agricole en forum international à Toulouse

Le MIT détecte les aliments contaminés grâce aux étiquettes RFID

Le MIT détecte les aliments contaminés grâce aux étiquettes RFID

Plus d'articles