Nous suivre Industrie Techno

Contrôle de mouvements pour machine de production

Industrie et  Technologies

Simotion de Siemens Automation & Drives



Cela devient un leitmotiv : les machines de productions doivent être toujours plus productives, plus flexibles, et leur coût d'exploitation plus attractif. « La tendance va donc vers des solutions mécatroniques optimisées du point de vue coût », observe Emmanuel François, chef de produit Motion Control chez Siemens. Sur les machines de production, les fonctions d'automatisme et de contrôle de mouvements prennent une part de plus en plus importante sur la mécanique. D'où la nécessité de disposer d'un dispositif de contrôle de mouvements qui s'intégre à une machine ou d'une installation pour gérer tous les mouvements d'axes. Qu'il s'agisse de machines pour l'emballage, la déformation du métal, la plasturgie, le textile, le travail du bois ou du verre... la tendance est la même.

 

Pour répondre à ces exigences Siemens Automation and Drives propose le système de contrôle de mouvements Simotion. Celui-ci favorise l'approche système. Il réunit au sein d'une même entité le contrôle de mouvement (positionnement, synchronisation, etc.) les fonctions de logique programmable (IEC 61131-3) et les fonctions technologiques (axe hydraulique, régulation de pression, de température, boîte à cames...)

Simotion peut être déployée sur plusieurs architectures adaptées au type de machine de production visé. Simotion C est la solution de contrôle de mouvement centralisée. Elle reprend le format Simatic S7-300 et utilise des modules standard Simatic. Simotion P est une solution centralisée sur base PC. Enfin, Simotion D est une solution décentralisée au format Sinamic S120

Youssef Belgnaoui

Pour en savoir plus :
http://www.siemens.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Centraliser les données de cybersécurité de différentes sources pour assurer une analyse globale en évitant la[…]

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Plus d'articles