Nous suivre Industrie Techno

Connecteurs hermétiques allégés avec contacts en cuivre

Jean-François Preveraud
Grâce à un procédé de production spécifique, Souriau propose des connecteurs hermétiques corps en aluminium et titane avec contacts en alliage de cuivre, destinés aux applications aéronautiques et spatiales embarquées.

Souriau lance des connecteurs hermétiques corps en aluminium et titane avec contacts en alliage de cuivre, réalisés grâce à un process céramique unique développé par sa filiale Pacific Aerospace & Electronics (PA&E). Souriau complète ainsi son offre en proposant une très large gamme de connecteurs circulaires hermétiques allégés, allant jusqu´à 60 % de réduction de masse par rapport à des connecteurs usuels. Cette gamme incluse aussi le seul connecteur fibre optique hermétique au monde. Ces connecteurs sont particulièrement destinés aux applications aéronautiques et spatiales embarquées.

                                                   


Les connecteurs usuels non hermétiques utilisés dans des applications embarquées sont composés de contacts en alliage de cuivre (pour une bonne conductivité électrique) et de corps en aluminium ou en composite (pour un gain de masse). Jusqu’à ce jour, les connecteurs hermétiques, destinés à isoler deux zones d’atmosphères différentes, étaient réalisés avec des corps en inox et des contacts en alliage ferro-nickel par fusion d’une perle de verre entre les contacts et le corps. La température élevée de fusion du verre rendait impossible l’utilisation de contacts en alliage de cuivre et des corps en aluminium ou en titane, qui auraient alors fondu.

Une céramique polycrystalline

Le groupe Souriau a développé une céramique dont le point de fusion est largement inférieur à celui du verre, qui permet de sceller des contacts en alliage de cuivre dans des corps en aluminium, combinant ainsi une réelle herméticité (taux de fuite inférieur à 10-9 atm.cm3/s), un gain de masse significatif (jusqu´à 60 % par rapport à un boîtier en inox) et une excellente conductivité (5 fois meilleure qu’avec des contacts en ferro-nickel).

La céramique utilisée est une matière polycrystalline, qui va créer un lien direct entre le métal et la céramique lors de sa fusion. Les joints ainsi créés assurent une parfaite étanchéité. Ses propriétés électriques sont également remarquables, puisque sa résistance électrique est de 1x1018 ohms/cm, ce qui permet d’obtenir une excellente isolation électrique même dans des tailles miniatures. Elle résiste également aux vibrations, chocs mécaniques ou chocs thermiques.

La céramique existe en plusieurs versions et peut donc être utilisée avec une grande variété de matériaux (titane, inconel, platine…). Elle est utilisable sur des plages de températures allant jusque 500°C sans perdre son herméticité.

Souriau peut ainsi proposer une large gamme de connecteurs circulaires hermétiques légers, fibre optique incluse, et notamment élargir ses gammes de connecteurs 38999 et miniatures. Ces nouveaux produits s’inscrivent dans la stratégie de réduction de masse des connecteurs amorcée par Souriau il y a plus de 10 ans, et qui en a fait un des leaders mondiaux de la connectique circulaire embarquée pour l’aéronautique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.souriau.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Fil d'Intelligence Technologique

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Des chercheurs rennais ont mis au point une nouvelle approche pour concevoir des cristaux liquides qui émettent dans le rouge et[…]

L'âge d'or du Lidar

L'âge d'or du Lidar

4 technos pour toucher la réalité virtuelle du bout des doigts

4 technos pour toucher la réalité virtuelle du bout des doigts

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Analyse

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Plus d'articles