Nous suivre Industrie Techno

Connecteurs en composites pour applications spatiales

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Connecteurs en composites pour applications spatiales

Des connecteurs aggréés par l'ESA.

© DR

Souriau utilise les matériaux composites pour sa nouvelle gamme de connecteurs microComp. Il réduit ainsi leur volume de 40 % et leur masse de 60 % par rapport à la génération précédente.

Souriau, spécialiste des connecteurs composites pour environnements sévères, a obtenu la qualification de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) pour sa gamme miniature rectangulaire : microComp.

Ceux-ci remplacent le connecteur Sub-D haute densité de l'ESA/ESCC, couramment utilisé dans les satellites. Il permet d'économiser jusqu'à 40 % en volume et 60 % en masse.

Les connecteurs actuellement utilisés pour les équipements ou les faisceaux électriques de satellites de télécommunication ou de missions scientifiques sont du même type que ceux utilisés dans les ordinateurs portables ou familiaux. Ces connecteurs, dénommés Sub-D, font appel à des matériaux et des processus de fabrication vieux de plus de 40 ans, et ne s’inscrivent pas dans la tendance à la miniaturisation de l'industrie électronique.

Une traçabilité complète

La fiabilité est le maître mot dans l'industrie aérospatiale, aussi bien pour les lanceurs que pour les satellites. Tous les composants embarqués doivent être qualifiés et sont sujets à une traçabilité complète. Cette traçabilité permet d'identifier le lot de matière première en cas de panne, afin de retrouver et d'isoler les composants potentiellement défectueux. Dans ce contexte, Souriau a collaboré avec l'ESA pour développer une gamme complète de connecteurs rectangulaires en matériaux composites pour environnement aérospatial.

Les matériaux composites constituent la meilleure solution pour répondre aux impératifs de miniaturisation et de gain de poids des équipements embarqués. Une démarche que Souriau a déjà accomplie pour ses connecteurs destinés aux nouvelles générations d'avions. Depuis la fin des années 80, Souriau a travaillé à la sélection et à la caractérisation des matériaux composites. L’industriel a ainsi développé une expertise dans les composites, aussi bien dans leur formulation que dans les processus industriels comme l'injection haute pression, ou les revêtements métalliques (nickel, or) sur ces matériaux composites.

Des composites métallisés

Dans le cas de cette nouvelle gamme rectangulaire microComp, tout le corps du connecteur est réalisé en matériaux composites, puis métallisé afin d'assurer une bonne continuité électrique entre la partie male, la partie femelle, les capots et la tresse du faisceau. Cela est essentiel pour assurer la bonne protection des signaux transmis contre les parasites électromagnétiques. Les contacts électriques sertis sont amovibles et permettent à l'utilisateur de câbler et de dé-câbler son équipement. Ces connecteurs apportent une grande souplesse, et réduisent ainsi les coûts pendant la phase de développement.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.souriau.com  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Les bornes de recharge parsèment les allées du Symposium du véhicule électrique, qui se déroule du 19 au 22 mai[…]

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Plus d'articles