Nous suivre Industrie Techno

concepteur de circuits micro-ondes Chez OMMIC

Thierry Mahé

Sujets relatifs :

,

> Mon âge 44 ans

> Ma formation

Ingénieur de l'École nationale supérieure de l'électronique et de ses applications, (Ensea, Cergy, Val-d'Oise), titulaire d'un DEA "Micro-ondes et transmission optique" (université Paul-Sabatier, Toulouse, Haute-Garonne).

> Mon parcours

La voie de Joël Moron semblait toute tracée : gagner ses galons d'ingénieur d'études puis, rapidement, encadrer une équipe, un service, chiffrer des budgets, etc. Ce qu'il fait quelques années, emportant au passage, chez Code Rousseau, l'appel d'offres national pour les boîtiers d'examen au code de la route. Et puis, l'envie de recoller à l'high-tech le démange. « J'ai fait un DEA à 35 ans, puis effectué mon stage chez Tellabs (Californie) en 1998, la firme en pointe du moment dans l'ADSL et le "Fiber to Home". J'y suis resté deux ans. Les Américains ont de bon qu'ils ne voient pas d'un mauvais oeil les bifurcations professionnelles, et se soucient peu de l'âge. » Un bébé et une épouse tenue d'achever son internat à Toulouse : retour en France... Où il se fait consultant pour Alcatel, avant de recoller à sa passion : un pur travail de concepteur.

> Mon métier

Ils sont une poignée en France à dessiner des circuits jusqu'à 50 Gbit/s de type III-V, comme l'arséniure de gallium (AsGa). Depuis 2001, Joël Moron est l'un des quatre concepteurs de MMICs (Microwave Monolithic Integrated Circuits) d'Ommic (filiale de Philips, 80 personnes, à Limeil, Val-de-Marne). « La filière AsGa a souffert des ratés du déploiement de la fibre optique à 40 GHz. Toutes les études avaient surestimé le marché : aujourd'hui les opérateurs ont un excédent de bande passante ! On est toujours leader des circuits de réception très faible bruit pour la fibre 10 Gbit. Surtout, d'autres applications prennent le relais, comme les antennes à balayage électronique pour les satellites d'observation comme les avions de combat. Ces antennes réseau [Beam Forming Network] ajustent leur diagramme de rayonnement grâce à plusieurs centaines de circuits d'émission/réception, numériquement pilotés, qui déphasent et atténuent le signal. Donc, pas de pièces en mouvement. Et là, dans les bandes C, X, et au-delà, l'AsGa est imbattable. En fréquence de transition, en faible bruit-pertes, en tenue aux rayons cosmiques... Ce qui est passionnant dans l'AsGa, c'est d'être toujours talonné par la performance croissante du silicium, bien moins coûteux. On est tenu, toujours, de prendre une longueur d'avance. »

L'aspect "artisanal" du métier n'est pas fait pour lui déplaire. « On travaille sur de petites séries, de l'unité à quelques centaines de circuits. Les demandes sont chaque fois très spécifiques. Et on fait presque tout nous-mêmes... Du wafer nu au test. Un projet dure environ six mois. Je reçois les "specs" dont j'estime la faisabilité et les délais. Tout est pensé en simulation logicielle, à partir de bibliothèques de composants, jusqu'à obtention du dessin du circuit et des masques d'épitaxie. Le dépôt des couches dopées est fait chez nous. Seuls les masques sont réalisés par DuPont. »

> Mes outils

La simulation du circuit se fait avec le logiciel ADS (Agilent Technologies), dont le module Momentum pour l'étude électromagnétique. L'implantation est réalisée sous Cadence.

> Ma meilleure expérience

Nous venons de finir un circuit pour la Chine. Outre d'épineux problèmes de langue, leur cahier des charges était vraiment compliqué. Nous nous en sommes bien sortis... au prix d'un mois d'étude supplémentaire.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0891

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

pilote projet  chez Fenwick

pilote projet chez Fenwick

> Mon âge 25 ans > Ma formation Ingénieur de l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), spécialité mécatronique. > Mon[…]

01/07/2007 | Vincent Aucouturier
modeleur numérique  Chez Artware Design

modeleur numérique Chez Artware Design

ingénieur R&D au BE de mécanique Chez Usifroid

ingénieur R&D au BE de mécanique Chez Usifroid

CONCEPTEURS QUI ÊTES-VOUS?

CONCEPTEURS QUI ÊTES-VOUS?

Plus d'articles