Nous suivre Industrie Techno

COMPRESSEURL'économie est au rendez-vous

T. B.

... et la vitesse est ajustable.

L'efficacité énergétique reste le défi permanent des fabricants de compresseurs. Pour le dernier-né de sa gamme à in-jection d'huile de 90 à 160 kW, Atlas Copco vient de lancer trois nouveautés, économisant jusqu'à 11 % en consommation par rapport à la génération précédente. Les ventilateurs axiaux ont été remplacés par des appareils radiaux à vitesse variable. Alors qu'ils ne tournaient qu'à 0 ou 100 %, leur fonctionnement est désormais ajustable de 17 à 100 % de la pleine vitesse, en s'adaptant à la température dans le circuit d'huile. Cette évolution a diminué de près de 60 % la consommation des ventilateurs.

Les pertes de charge ont été réduites de moitié en intégrant le séparateur d'eau au système de refroidissement. Dans une configuration cyclonique, l'eau est entraînée vers le bas jusqu'à une électrovanne. Fini le purgeur électronique ! Un capteur de niveau déclenche son ouverture. Un volume minimal de liquide est tout de même conservé dans le fond du séparateur pour éviter les fuites d'air comprimé.

Pour les secteurs minier verrier et cimentier

Troisième innovation, le sécheur d'air a été équipé d'une fonction économiseur. Un capteur de débit met l'appareil en veille en absence de circulation. Et l'écart de température entre l'ambiante - qui peut atteindre jusqu'à 55 °C - et le point de rosée détermine la vitesse de rotation du compresseur frigorifique.

En plus de ces nouveautés, le compresseur d'Atlas Copco peut toujours être équipé du dispositif de récupération des calories. L'échange thermique entre l'huile chaude et un circuit d'eau extérieur permet de récupérer jusqu'à 94 % de la puissance absorbée sur l'axe moteur, et de la valoriser pour alimenter un réseau d'eau chaude. Destiné à toutes les industries manufacturières, il trouve des débouchés dans les secteurs minier, verrier et cimentier. Le compresseur balaie les pressions de 3,5 à 14 bars. Il utilise un moteur principal à vitesse variable. En fonctionnement, son niveau sonore a été réduit à 71 dB.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0902

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Après avoir optimisé la consommation énergétique des équipements électriques et électroniques du[…]

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Plus d'articles