Nous suivre Industrie Techno

Comprendre les mécanismes de l’apprentissage humain grâce aux bébés robots

Séverine Fontaine

Mis à jour le 23/10/2014 à 12h14

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Comprendre les mécanismes de l’apprentissage humain grâce aux bébés robots

Poppy, le robot open source de l'équipe Flowers de l'Inria.

Fabriquer des bébés robots et leur offrir les outils nécessaires pour apprendre, découvrir et réaliser leur propre expérience peut nous permettre de décrypter comment nos propres enfants découvrent le monde. En analysant l'évolution de ces bébés robots, on peut déterminer quels sont les mécanismes permettant le processus d’apprentissage. C’est ce qu’explique notamment Pierre-Yves Oudeyer, directeur de recherche à l’Inria de Bordeaux, lors d’une intervention au TEDxCannes. 

Comment un nouveau-né entre-t-il en interaction avec le monde ? Pour y répondre, l’équipe Flowers de Pierre-Yves Oudeyer, directeur de recherche à l’Inria Bordeaux, a réalisé des expériences avec des robots capables d’apprendre par eux-mêmes. Lors de la conférence TEDxCannes le mois dernier, le chercheur a expliqué que la curiosité et le toucher font partie des mécanismes entrant dans l’apprentissage des tout-petits.

La curiosité au centre des mécanismes d’apprentissage

Selon ce spécialiste en robotique développementale et sociale, l’enfant utilise sa curiosité comme un mécanisme d’apprentissage. Pour le comprendre, son équipe a construit des robots pouvant apprendre, découvrir et définir leurs propres objectifs. Dans Les cahiers de l'Inria de novembre 2008, Pierre-Yves Oudeyer expliquait : « Au départ, le robot ne connaissait rien du monde ni de lui-même hormis la liste de ses capteurs et moteurs (sans savoir quel capteur correspondait à quoi : toucher, vision...). Doté d'un "système de curiosité", il s'est peu à peu mis à organiser ses actions (coups de patte, de tête...) vers des objets précis et même interagir avec un autre robot en "découvrant" que ce dernier ne réagissait qu'à la voix ».

L'illustration en images de cette expérience menée sur les robots est à découvrir sur la vidéo du TEDxCannes : 

Et puis, pour s'approcher au plus près de son but premier - comprendre la modélisation des mécanismes permettant aux bébés de découvrir leur corps et leur environnement - l'équipe a créé Poppy, un humanoïde open-source.

A LIRE SUR POPPY :

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire notre dossier Robot Sapiens, les technos qui le rapprochent de l'homme ou vous promener parmi Les 100 robots qui comptent pour y choisir votre champion (les nôtres sont ici).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

Exotec, start-up de robotique de stockage basée à Croix, dans le Nord, a été sélectionnée pour[…]

21/01/2020 |
Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

Pour bien commencer l’année : le best-of techno de 2019

Pour bien commencer l’année : le best-of techno de 2019

Plus d'articles