Nous suivre Industrie Techno

Composites pour l’automobile : le Cetim montre sa ligne pilote au Premier ministre

Composites pour l’automobile : le Cetim montre sa ligne pilote au Premier ministre

Essai de réalisation de pièce par thermoformage

© DR

Dans le cadre de la visite du Premier ministre à l’IRT Jules Verne, les experts du Cetim ont montré leur ligne pilote pour la production en grande série de pièces en matériaux composites pour l’automobile et expliqué les enjeux.

A l’occasion de la visite de l’Institut de Recherche Technologique - IRT Jules Verne à Bouguenais (44) par le Premier ministre, Philippe Choderlos de Laclos, directeur général du Cetim, a présenté le projet de ligne pilote haute cadence pour pièces en composites destinées à la filière automobile.

Cette plate-forme représente un investissement de 13,4 M€ financés par la région des Pays de la Loire, l’IRT Jules Verne et le Cetim. Elle vise à répondre au défi de l’allègement des véhicules, indispensable à la réduction du taux de CO2. En effet, Il faut gagner environ 200 kg par véhicule pour satisfaire, d'ici à 2020 aux normes de rejet de CO2 dictées par Bruxelles.

Pour espérer de tels gains, les constructeurs doivent s'attaquer à ce qui pèse lourd, c'est-à-dire les pièces structurelles comme la caisse du véhicule, qui représente un tiers de la masse totale. L’intégration des composites dans les pièces semi-structurelles et structurelles automobiles est déjà à l’étude chez de nombreux constructeurs, notamment en Allemagne et au Japon. Pour rester dans la compétition mondiale, les constructeurs français doivent donc disposer de réponses aux défis du composite au plus tard en 2015.

Un transfert des technologies aéronautiques

« La France est leader technologique en composites pour l’aéronautique. La base en est la performance d’utilisation maximale par l’excellence des matériaux. L’objectif du Cetim est d’irriguer les industries mécaniques en composites économiquement compétitifs mais néanmoins performants et de créer ainsi des alternatives industrielles ramenant les fabrications en France. Pour cela, le chemin passe par l’automobile, école d’exigence dans la production de série, synonyme de technicité et d’efficacité », a expliqué Philippe Choderlos de Laclos.

Cette ligne pilote est installée dans les locaux du Cetim sur le site du Technocampus EMC2 à Bouguenais près de Nantes. Elle est conçue en partenariat avec l’Ecole Centrale de Nantes et réalisée dans le cadre de l’IRT Jules Verne, en partenariat avec des constructeurs (PSA Peugeot Citroën, Renault), des équipementiers (Faurécia et Compose, PME du GIE Albatros spécialisée dans l’industrialisation de pièces plastiques et composites).

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cetim.fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Pas encore en vacances ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider à garder néanmoins le sourire.[…]

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium ouvre deux centres de R&D en Belgique et en Chine

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium ouvre deux centres de R&D en Belgique et en Chine

Plus d'articles