Nous suivre Industrie Techno

Compétences en PID améliorées pour Simulink

Jean-François Preveraud
Dans la mise à jour Simulink Control Design 3.0, les concepteurs découvriront de nouvelles fonctionnalités qui automatisent le processus de conception et de réglage des contrôleurs PID.

L’éditeur The MathWorks annonce la disponibilité de Simulink Control Design 3.0. Cette mise à jour propose de nouvelles fonctionnalités qui automatisent le processus de conception et de réglage des contrôleurs PID (proportionel-intégrale-dérivée). Celles-ci vont de pair avec de nouveaux blocs contrôleurs PID dans Simulink, l’environnement graphique destiné à la simulation et à l’approche Model-Based Design pour les systèmes dynamiques et embarqués multidomaines.

Grâce à ces blocs, les ingénieurs peuvent créer rapidement des contrôleurs PID, sélectionner la structure PID, inclure un compensateur ‘‘anti-windup’’, effectuer les conversions du domaine à temps continu vers le domaine à temps discret, ou encore préparer le contrôleur pour une implémentation sur un processeur avec une arithmétique en virgule fixe.

                                                   

Un nouvel algorithme de réglage dans Simulink Control Design 3.0 calcule automatiquement les gains de contrôleurs PID, selon la marge de phase souhaitée et la bande passante du système. Une nouvelle interface utilisateur gère le réglage visuel des contrôleurs PID pour tous les types de modèles d’environnement, sans nécessiter une expertise de la théorie du contrôle.

La conception résultante est alors vérifiable via des simulations dans Simulink, d’où un gain de temps passé en réglages et tests sur des prototypes matériels coûteux. Ensuite, les ingénieurs font appel à Real-Time Workshop, afin de générer automatiquement le code à implémenter sur les microcontrôleurs cibles.

Parmi les autres nouveautés majeures de Simulink Control Design 3.0, nous avons retenu :
 

  • Une nouvelle fonctionnalité d’analyse linéaire avancée. Les utilisateurs peuvent désormais calculer la réponse fréquentielle des modèles Simulink au moyen de la simulation. Les modèles Simulink présentant des discontinuités importantes ou une dynamique événementielle deviennent plus faciles à linéariser, sans qu’il soit nécessaire de les modifier ;
  • La linéarisation personnalisée possible pour les blocs et sous-systèmes Simulink. Ainsi, les ingénieurs peuvent définir un bloc Gain avec une tolérance et linéariser le modèle afin d’obtenir un système avec une tolérance correspondante. En utilisant ensuite Robust Control Toolbox avec le système, il est possible de concevoir un contrôleur conforme aux exigences de stabilité et de performances en présence de tolérances sur les paramètres du système comme le gain.


Simulink Control Design est disponible dès à présent pour les plates-formes Microsoft Windows, Solaris, Linux et Macintosh. Il est commercialisé à partir de 1 000 €.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.mathworks.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles