Nous suivre Industrie Techno

Communications mobiles : la technologie WiMax se met au niveau de la 4G

L’IEEE vient de normaliser une version du WiMax qui répond aux exigences de la prochaine génération de réseaux mobiles.

La normalisation se met au diapason de l’évolution future des communications mobiles. L’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) vient d’approuver les spécifications techniques de l’interface radio d'une évolution rapide de la technologie de communication sans fil à longue portée WiMax. Ces spécifications constituent le standard IEEE 802.16m.

WiMax est une technologie de réseaux métropolitains sans fil à haut débit. La version actuelle correspondant au standard IEEE 802.16e est utilisée pour la fourniture sans fil d’accès fixe à Internet dans les zones non desservies par les réseaux terrestres à haut débit (fibre optique, ADSL et câble).


La version IEEE 802.16m offre l’accès mobile à Internet au même titre que les technologies des réseaux de téléphonie mobile. En octobre 2010, elle a été retenue par l’Union internationale des télécommunications comme candidate aux futurs réseaux mobiles 4G sous le nom WirelessMAN-Advanced, au même titre que la technologie LTE-Advanced, une évolution de la technologie au cœur des réseaux 3G actuels.

Les spécifications de la 4G font état d’un débit minimum de 100 Mbit/s en mobilité et de 1 Gbit/s en mode fixe. Les réseaux 3G actuels se limitent à des débits de quelques Mbit/s.

Ridha Loukil

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Centraliser les données de cybersécurité de différentes sources pour assurer une analyse globale en évitant la[…]

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Plus d'articles