Nous suivre Industrie Techno

Communication sans fil - Coup dur pour Bluetooth!

Rédaction Industrie et Technologies
Philips et Sony promeuvent une alternative de connectivité sans fil basée sur la technologie au cœur de la carte à puce sans contact.


Philips et Sony vont développer une nouvelle technologie de communication radio de courte portée, baptisée NFC (pour Near Field Communication). Cette technologie supprime les câbles de connexions entre appareils numériques et favorise l'accès sans fil à des services de données à partir de terminaux portables.

Fonctionnant dans la bande de fréquence de 13,56 MHz, elle offre une portée de 20 cm et un débit de 212 Kbit/s, jugé suffisant pour le transfert d'images de haute qualité.

Cette annonce constitue un coup dur pour Bluetooth qui fonctionne à 2,4 GHz et vise la même fonction avec une portée de 10 m et un débit de 1 Mbit/s. Philips et Sony figuraient parmi les fervents soutiens de cette technologie promue par un consortium de plus de 2000 entreprises.

Le groupe néerlandais fournit au marché des composants électroniques Bluetooth. Sony l'utilise sur certains de ses produits, comme les ordinateurs portables VAIO ou les caméscopes numériques au nouveau format MicroMV.

Or Bluetooth n'a pas tenu ses promesses en terme de coût, de fiabilité et de marché.

La solution NFC s'affiche comme une alternative économique et fiable. Elle repose en effet sur une technologie standard, largement éprouvée sur le marché: celle au cœur des cartes à puce sans contact.

Cette technologie est banalisée dans le ticket électronique de transport, que la RATP compter introduire dans le Métro et les autobus. Le parc se compte déjà en plusieurs centaines de millions de cartes dans le monde.

A la différence de Bluetooth, NFC est une technologie de communication de proximité. Pour que deux dispositifs l'utilisant communiquent entre eux, ils doivent être présentés l'un à coté de l'autre. Cette contrainte est un atout dans les applications de paiement. Le fait de présenter l'assistant personnel ou le téléphone mobile devant la borne de distribution de contenu est un acte volontaire qui prouve l'acceptation de la transaction.

Imaginez vous dans le Métro. Avant de prendre le train, vous passez devant une borne multimédia. Vous lui présenter votre assistant personnel pour acheter sans fil le journal du matin, le programme des spectacles ou des jeux. Aujourd'hui, ce genre d'application est à l'étude à la RATP avec la technologie Bluetooth.

Philips et Sony comptent utiliser la technologie NFC sur leurs propres produits. Ils invitent les autres industriels concernés à se joindre à eux.

Pour plus d'information, lire le communiqué de presse conjoint de Philips et Sony:

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Pour distribuer à l’international ses antennes miniatures en bandes S et X pour satellites, la start-up issue du Centre national[…]

06/07/2020 | SpatialImpression 3D
OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Plus d'articles