Nous suivre Industrie Techno

Comment utiliser la propriété industrielle comme levier de croissance ?

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Lors des rencontres internationales de la propriété industrielle, Areva et SEB ont témoigné de leur stratégie en matière de brevets.

Les 5e rencontres internationales de la propriété industrielle se sont déroulées au Palais des Congrès de Paris cette semaine autour du thème : ' La propriété industrielle : levier de croissance pour les entreprises '. Deux entreprises très différentes ont été invitées à témoigner de leurs expériences dans ce domaine : Areva dans le nucléaire et SEB dans le petit électroménager.

Areva opère dans un secteur particulier à cycle long où l'innovation concerne plus l'exploitation que le produit lui-même. ' On voit mal des contrefacteurs copier notre réacteur nucléaire pour le vendre ensuite moins cher. Notre savoir-faire résulte de notre expérience dans ce métier. Ce n'est pas quelque chose qu'on peut imiter non plus ', affirme Philippe Garderet, vice-président en charge de la R&D.

La société a longtemps esquivé les questions de propriété industrielle, s'estimant naturellement protégée par la nature de son métier. Jusqu'au moment où elle a commencé à exporter son savoir-faire notamment dans le cycle du combustible. C'est ainsi qu'elle a installé une usine retraitement de combustible au Japon et ambitionne d'en faire de même en Chine. La propriété industrielle s'est alors imposée comme un outil de sauvegarde dans les accords de transfert de technologie.

' Nous restons cependant très prudents. Même aujourd'hui, il nous arrive de nous interroger sur l'opportunité de breveter des innovations, souvent fruit de longue expérience dans notre métier. Nous avons par exemple actuellement un projet qui pourrait donner lieu à cinq brevets. Nous hésitons encore à les déposer '.

Mais, sur un marché international aussi ouvert que celui du cycle de combustible, avec notamment une forte concurrence de l'américain Westinghouse, Areva se préoccupe de plus en plus de la propriété industrielle très en amont dans le processus d'innovation.

La situation est différente pour SEB. Le leader mondial du petit électroménager affronte une concurrence acharnée en provenance d'Asie. Sur le marché, les copies sont légions. Les produits ont une durée de vie très courte : 12 à 18 mois. Pour maintenir son chiffre d'affaires, le groupe doit innover en permanence et renouveler ses produits à un rythme effréné. Cette année, il prévoit de lancer 550 nouveaux produits, dont un petit fer à repasser minute, un détachant à gel et un grille-pain à pieds rétractables. Pour Jacques Alexandre, directeur général adjoint en charge de la stratégie et de la technologies du groupe : ' l'innovation reste la meilleure arme contre la contrefaçon '.

L'entreprise mène aussi une stratégie offensive en matière de propriété industrielle, avec le dépôt en 2004 de près de 100 brevets et 300 enveloppes Solo. Et elle n'hésite pas à frapper de grands coups en imposant de temps en temps l'élimination des produits contrefaits des lieux de vente en Chine.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles