Nous suivre Industrie Techno

Comment Tunecharger régénère les batteries

Thomas Blosseville
Comment Tunecharger régénère les batteries

La gamme des outils Bat4Life appplique la technologie VHP de Tunecharger

© DR

La technologie de Tunecharger régénère les batteries par impulsions électriques. Son PDG détaille le procédé.

Au fil du temps, les batteries perdent de leur capacité. Tunecharger a développé un procédé pour les régénérer. "Aujourd'hui 3 batteries sur 4 sont mises au rebut prématurément", constate Franck Vallée, PDG de Tunecharger.

Sa société a développé un procédé de régénération par impulsions électriques VHP (Very High Pulse). Celui-ci consiste à alimenter une batterie par décharge pilotée d'un condensateur. Le rendement de charge est exceptionnel puisque le VHP évite les phénomènes de double couche, d'échauffement et de pertes d'efficacité liés à la charge par courant continu.

Ainsi chaque décharge permet de mesurer le profil de réaction de la batterie et d'évaluer son état de vieillissement. On contrôle en permanence la hauteur des décharges, de sorte qu'il est possible de piloter des phases VHP qui ont un effet de régénération démontré scientifiquement (par l'IFP) sur les batteries. 

De plus le découplage capacitif facilite l'intégration de plusieurs sources d'énergie indépendantes (réseau, éolien, photovoltaïque...) et de récupérer de très petites quantité d'énergie. "Là où les autres systèmes ne peuvent transférer vers la batterie de stockage que 70 % de l'énergie reçue, nous atteignons 85 %", affirme Franck Vallée. Un plus certain pour les batteries entrant dans la chaîne des énergies renouvelables.

Restaurer le rendement

Durant la vie d'une batterie, des cristaux de sulfate se dépôsent sur les électrodes. Avec une conséquence : la surface utile diminue. "Un chargeur classique applique une tension continue, ce qui provoque la surchauffe de la batterie et une baisse de son rendement. Notre procédé charge, au contraire, la batterie par impulsions. Sur des durées inférieures à la constante de temps électrochimique de la batterie", précise Franck Vallée. L'opération est réalisée à faible intensité si l'on veut restaurer le rendement, à forte intensité (jusqu'à 300 A crête) si l'on veut régénérer la batterie.

Mode préventif

Dans l'automobile, Tunecharger conseille d'utiliser son procédé en mode préventif. "Typiquement, une régénération tous les ans", selon Franck Vallée. "En fin de vie de la batterie, notre procédé ne peut pas faire de miracle". Tunecharger s'adresse plutôt aux propriétaires d'un parc de batteries. Pour l'instant, le procédé a été testé sur des batteries au plomb, au nickel métal hydrure et au nickel cadmium. Pas encore sur les technologies lithium.

Thomas Blosseville et Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.tunecharger.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Cette semaine a été marquée par le premier challenge R&D du Cnes sur le thème des lanceurs : dix projets ont[…]

26/06/2020 | TransportSpatial
C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

Plus d'articles