Nous suivre Industrie Techno

Comment GE veut s'imposer dans le Smart Grid

Comment GE veut s'imposer dans le Smart Grid

© DR

Tout le monde en parle : le futur réseau électrique sera communicant ! Mais déjà, l'américain GE rêve de le piloter. Sa division GE Intelligent Platforms mise sur ses outils développés pour l'industrie. Découvrez sa stratégie pour étendre son offre à l'ensemble du réseau.

Communicant, le futur réseau électrique, ou Smart Grid, suscite des convoitises. GE Intelligent Platforms veut sa part du gateau. Pour prendre part à sa gestion, il veut étendre sa solution logicielle. Voici comment

Ville durable

"Eau, énergie, humains... Dans tous les cas, il existe suffisamment de ressources sur Terre. Mais pas forcément sous la bonne forme et/ou au bon endroit", constate Marcel Van Helten, son responsable infrastructures. Sur le Smart Grid, GE Intelligent platforms se positionne donc autour de 6 thématiques :
 

  1. Le traitement et la distribution d'eau ;
  2. L'optimisation des énergies renouvelables ;
  3. Les automatismes dans le réseau électrique ;
  4. Les transports innovants ;
  5. Les espaces (publics et privés) plus propres ;
  6. Les usines "durables".


"Tous ces axes s'articulent autour de la ville durable. C'est la bonne échelle pour déployer et optimiser le Smart Grid", propose Marcel Van Helten. 


Solution globale

GE Intelligent Platforms possède déjà des solutions logicielles. Historiquement destinées à la gestion de l'eau et de l'énergie dans l'industrie. Avec le Smart Grid, "la seule différence vient de l'étendue de la solution à déployer, surtout d'un point de vue géographique", assure Bernard Cubizolles, responsable du marché logiciels et services de GE Intelligent Platforms. Pour s'imposer en dehors des usines, il parie sur une solution globale. Pour tout utilisateur (novice ou confirmé) et toute application : électricité, eau, pétrole et gaz, industrie...


Trois niveaux

Sa stratégie ? Une approche filières en 3 stades : acquisition des données ; automatisation des processus ; visualisation des résultats. Dans son offre, une plate-forme logicielle donne accès à une base de données communes. Elle est destinée à tous les acteurs d'une même filière. Par exemple, pour l'électricité, de la production à la consommation, en passant par sa transformation et sa distribution.

Les fonctions de base, comme les alarmes, peuvent être standardisées. Les données sont exploitées par un "workflow", un logiciel automatisant les processus, comme la réponse aux alarmes. Des outils de visualisation permettent, par exemple, à l'opérateur de voir l'ensemble des alarmes hiérarchisées par criticité. Il est également possible de créer ses propres solutions, comme pour assurer l'équilibre production/consommation d'un réseau.

Reste à attendre le déploiement d'un véritable réseau électrique communicant...

Thomas Blosseville

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Batteries lithium-ion : Verkor se penche sur l'avion électrique avec Aura Aero

Batteries lithium-ion : Verkor se penche sur l'avion électrique avec Aura Aero

Verkor et Aura Aero ont annoncé le 3 mars avoir conclu un partenariat pour développer et produire des batteries destinées[…]

 « Grâce à l'European Solar Initiative, l'Europe aura les atouts pour redevenir un champion mondial du solaire  », soutient Javier Sanz Rodriguez d'InnoEnergy

« Grâce à l'European Solar Initiative, l'Europe aura les atouts pour redevenir un champion mondial du solaire », soutient Javier Sanz Rodriguez d'InnoEnergy

L'électricité renouvelable a couvert le quart des besoins en France en 2020

L'électricité renouvelable a couvert le quart des besoins en France en 2020

[Cahier Technique] Les supercondensateurs à la conquête de l'internet des objets

Avis d'expert

[Cahier Technique] Les supercondensateurs à la conquête de l'internet des objets

Plus d'articles