Nous suivre Industrie Techno

Comment fonctionnent les 157 bus électriques articulés de Volvo commandés par Transdev ?

Comment fonctionnent les 157 bus électriques articulés de Volvo commandés par Transdev ?

Entièrement électriques, le nouveau bus articulé de Volvo peut transporter jusqu'à 150 passagers.

© Volvo

Volvo Buses a annoncé le 5 novembre que l'opérateur Tansdev lui avait commandé 157 exemplaires de son nouveau bus électrique articulé 7900. Zoom sur ce nouveau modèle dévoilé en octobre dernier lors du salon Busworld à Bruxelles.

La division bus du constructeur suédois Volvo a annoncé le 5 novembre avoir reçu une commande de la part de Transdev pour lui livrer 157 bus articulés 7900 entièrement électriques. Les premiers sont attendus dès 2020 et circuleront sur les routes de Göteborg (Suède). Ce modèle de bus a été dévoilé pour la première fois au grand public lors du salon Busworld qui s’est tenu du 18 au 23 octobre à Bruxelles (Belgique).

« Afin de satisfaire les besoins spécifiques des différentes villes et des différents opérateurs, le bus électrique articulé 7900 peut être construit de manière flexible et optimisée », indique Volvo Buses dans un communiqué. Capable de transporter jusqu’à 150 passagers, il est disponible dans deux longueurs différentes : 18 mètres et 18,7 mètres. Et le nombre de batteries lithium-ion peut être adapté en fonction du besoin jusqu’à 396 kWh d’énergie stockée. Les deux moteurs à deux vitesses peuvent fournir une puissance de 2 x 200 kW pour un couple maximum de 31 kNm (kilo-Newton mètre) au niveau des roues.

Recharge au dépôt ou en station

La recharge peut s'effectuer sur le réseau avec un câble CCS lorsque le bus est garé au dépôt, mais également sur le parcours au niveau de stations de recharge rapide OppCharge. Cette interface ouverte permet de recharger des bus en courant continu grâce à un pantographe déployable monté sur la station de recharge. En mai 2019, ceux-ci équipaient déjà 164 stations dans 13 pays. La puissance maximum de recharge au niveau des bornes OppCharge peut atteindre jusqu'à 450 kW. Soit jusqu'à trois fois plus que la puissance de recharge par câble CCS au dépôt qui est de 150 kW.

Le constructeur suédois indique que ses bus électriques articulés 7900 consomme « 80 % moins d’énergie qu’un bus diesel équivalent ». Grâce à l’électrification, « les émissions et le bruit seront significativement réduits, et les bus électriques pourront opérer dans des zones sensibles ou avec des restrictions », indique Volvo dans son communiqué. Par exemple des centres urbains à zéro-émission ou des arrêts situés dans des espaces fermés. Le véhicule peut également être doté de divers systèmes de sécurité comme un détecteur de piétons ou de cyclistes.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Pour sa nouvelle Zoé, Renault utilise un tissu produit à partir de matériaux recyclés. Le résultat d'un[…]

Poussés par la réglementation, les bus à hydrogène arrivent en ville

Poussés par la réglementation, les bus à hydrogène arrivent en ville

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Ariane 6, bus électrique, Volkswagen ID.3… les meilleures innovations de la semaine

Ariane 6, bus électrique, Volkswagen ID.3… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles