Nous suivre Industrie Techno

Comment évaluer les molécules allergisantes ?

Industrie et  Technologies
Le Laboratoire de dermatochimie de l'Université Louis Pasteur (Strasbourg 1) devient partenaire du projet européen Sens-it-iv qui vise à développer des stratégies alternatives à l'expérimentation animale.


Le projet européen Sens-it-iv qui s'inscrit dans le cadre du 6e programme cadre de recherche et développement (PCRD) va bénéficier d'un soutien financier de 11 millions d'euros sur la période 2006-2010. Ce projet regroupe 28 partenaires (universités, entreprises...) afin de développer des méthodes alternatives in vitro permettant d'évaluer le pouvoir allergisant d'une substance chimique sans recourir aux tests sur animaux.

Ce programme s'inscrit dans un cadre européen de plus en plus précis sur l'évaluation des produits chimiques. Le septième amendement de la directive européenne sur les produits cosmétiques interdit l'utilisation de tests sur animaux d'ici 2013. Par ailleurs, la législation REACH prévoit l'évaluation des propriétés toxicologiques de 30 000 produits chimiques commercialisés en Europe.

Dirigé par Jean-Pierre Lepoitevin, le Laboratoire de dermatochimie de l'Institut de chimie de l'université Louis Pasteur à Strasbourg est le seul laboratoire de chimie à participer à ce programme. Son rôle sera d'évaluer la réactivité chimique des différentes molécules et d'étudier les mécanismes de réaction entre les allergènes et les biomolécules cutanées, à savoir les protéines de la peau.

Les données de chaque laboratoire impliqué seront recueillies et mises en commun, ce qui permettra de modéliser la structure et l'action d'une substance chimique à l'aide de la simulation bio-informatique, d'en prédire la toxicité et d'éviter l'utilisation d'un modèle animal. Le programme Sens-it-iv concerne aussi bien les allergènes de contact que les allergènes respiratoires.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus :
http://www-ulp.u-strasbg.fr
jplepoit@chimie.u-strasbg.fr 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Plus d'articles