Nous suivre Industrie Techno

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Quentin Fenech

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

© ESI Group

La conception du SUV Nivus de Volkswagen a été réalisée de manière 100% virtuelle, sans aucun prototype physique. Une première mondiale fièrement présentée par la filiale brésilienne du constructeur début juin et à laquelle a largement contribué le français ESI Group, spécialiste du prototypage virtuel, avec son logiciel IC.IDO.

Aucun prototype n’a eu besoin d’être construit, pas moins de 10 mois d’avance sur le programme et un coût final drastiquement réduit. C’est le bilan du développement du SUV Nivus, présenté par Volkswagen do Brazil lors d'une visioconférence début juin 2020. Un bilan qui doit beaucoup au logiciel IC.IDO du spécialiste français du prototypage virtuel, ESI Group. « La principale raison pour laquelle nous avons gagné autant de temps est la possibilité de travailler en collaboration en parallèle ainsi que le fait de ne pas avoir à construire de prototypes physiques grâce à notre logiciel IC.IDO », affirme Andreas Renner, Volkswagen Global Account Manager à ESI Group et interrogé par Industrie & Technologies. 

Modélisation des performances et visualisation 3D

Utilisé pendant les phases de conception, IC.IDO remplace les prototypes physiques normalement utilisés. « Tout ce qui est normalement fait avec un prototype physique est reproduit de façon virtuelle sur le logiciel. IC.IDO permet de modéliser la performance des pièces ainsi que les réactions d’une pièce en interaction avec une autre, détaille Andreas Renner. Nous disposons de solutions basées sur la physique des matériaux permettant d’avoir des résultats réalistes qui ne nécessitent pas d’être vérifiés par un passage à la réalité aux prototypes physiques. »

Le logiciel offre une visualisation 3D des modèles à taille réelle comme réduite et permet à l'utilisateur de se déplacer dans l’espace autour du véhicule tout en pouvant interagir sur chaque élément à l'aide de lunettes de réalité virtuelle. « Au-delà de la simple vérification de la carrosserie et de l’intérieur, le logiciel permet de vérifier l’absence de chocs entre les pièces et les amplitudes normales de mouvement, d’évaluer la visibilité et l’accessibilité des pièces et composants conformément aux exigences de maintenance ou de production et de vérifier la bonne prise en compte des facteurs humains dans la conception et l’évaluation de l’ergonomie », explique Andreas Renner. Il n’y a même plus besoin de crash test réel avec IC.IDO, le recours au crash physique se transforme ainsi en formalité réglementaire, on voit en temps réel les dommages à l’extérieur et à l’intérieur de la voiture pour pouvoir mieux appréhender les modifications à faire.

Vers une virtualisation de la conception automobile

La réalité virtuelle prend le pas sur la réalité physique, même si cette dernière reste obligatoire, selon Andreas Renner : « Pour moi la virtualisation est le futur. Bien sûr certains constructeurs gardent des prototypes réels pour se sécuriser mais déjà, aujourd’hui, on en construit de moins en moins. » Pour ESI group, le passage à une conception de plus en plus virtuelle est inexorable et le groupe se place en bonne position pour faire valoir son expertise dans le domaine. « Nombre de constructeurs ont d’ores et déjà investi pour arriver à ce résultat, notamment avec nous. Nous travaillons avec cette même technologie avec eux, même si des adaptations du logiciel doivent être faites en chemin en fonction du constructeur », conclut Andreas Renner.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

Renault a détaillé sa stratégie électrique eWays au cours d'une table ronde réservée aux médias[…]

Mercedes en pole position de la simulation

Mercedes en pole position de la simulation

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Mobilité hydrogène : « Avec Hyvia, Renault complète son offre d'utilitaires et accède à de nouveaux territoires et clients », lance son PDG David Holderbach

Mobilité hydrogène : « Avec Hyvia, Renault complète son offre d'utilitaires et accède à de nouveaux territoires et clients », lance son PDG David Holderbach

Plus d'articles