Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Comment Airbus climatise son usine par brassage d'air

Thomas Blosseville
Comment Airbus climatise son usine par brassage d'air

Garantir une température homogène dans un hall de 18 m de haut.

© DR

Dans son usine de Nantes, Airbus a optimisé l'efficacité de sa climatisation. Sa contrainte : homogénéiser la température dans un atelier de grande dimension. Pour y parvenir, l'avionneur brasse l'intégralité du volume d'air ambiant grâce au procédé de l'italien Sintra. Découvrez en vidéo le principe de cette climatisation par brassage de tout l'air ambiant

Dans son usine de Nantes, Airbus voulait climatiser un atelier de 18 mètres de haut avec une contrainte : garantir l'homogénéité de la température dans tout le volume. L'avionneur a retenu le procédé de l'italien Sintra.

Le principe : les gaines de soufflage ne sont pas utilisées pour chauffer ou refroidir des zones ciblées de l'atelier. Mais pour brasser l'intégralité du volume d'air du bâtiment. Autour des gaines, la puissance thermique n'est diffusée que sur le premier mètre. La surpression engendrée met en mouvement tout le volume ambiant, à faible vitesse. Grâce à ce procédé, la température et l'hygrométrie sont homogènes dans tout l'atelier. Et, par rapport à un système par gaines ordinaire, Airbus a réduit l'alimentation électrique de 300 à 90 kW.

Voici la vidéo qui a convaincu l'avionneur. Elle montre, dans un hall de 11 mètres de haut en Tunisie, un essai aux fumigènes de la technologie Sintra. Le brassage de l'air est discret. Les fumigènes permettent de visualiser la rapidité avec laquelle le procédé brasse l'intégralité du volume d'air.

Après 1 minute 30 de vidéo, les fumigènes sont déclenchés. En moins de deux minutes, ils ont entièrement brassés tout l'air du bâtiment.

 




 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

EDF investit dans PowerUp pour allonger la durée de vie de ses batteries dédiées au stockage stationnaire

EDF investit dans PowerUp pour allonger la durée de vie de ses batteries dédiées au stockage stationnaire

PowerUp a annoncé le 26 novembre avoir levé 5 millions d’euros, notamment auprès d’EDF. La start-up issue du CEA[…]

26/11/2020 | EDFCEA
[Cahier Technique] Avec le photovoltaïque organique, le solaire gagne en souplesse

[Cahier Technique] Avec le photovoltaïque organique, le solaire gagne en souplesse

Plastic Omnium veut conquérir le marché de la mobilité hydrogène en réduisant ses coûts de production

Plastic Omnium veut conquérir le marché de la mobilité hydrogène en réduisant ses coûts de production

Une membrane hybride pour une désalinisation plus efficace

Fil d'Intelligence Technologique

Une membrane hybride pour une désalinisation plus efficace

Plus d'articles