Nous suivre Industrie Techno

CNRS : Alain Fuchs devrait être le PDG

Thibaut De Jaegher

Sujets relatifs :

, ,
CNRS : Alain Fuchs devrait être le PDG

© Chimie ParisTech

Confirmant une information parue jeudi 14 janvier sur notre site www.industrie-technologies.com, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a reconnu auprès de l'AFP que le directeur de l'école Chimie ParisTech devrait être nommé prochainement PDG du centre national de la recherche scientifique, le fameux CNRS. Il remplacera la direction bicéphale actuelle composée de Catherine Bréchignac et d'Arnold Migus. Sa nomination pourrait intervenir le 20 janvier, le lendemain de son audition par les commissions culturelles de l'Assemblée nationale et du Sénat.

L'actuel directeur de l'Ecole nationale supérieure de chimie de Paris (ENSCP), désormais appelée Chimie ParisTEch, est "pressenti" pour prendre la tête du CNRS, le plus grand organisme de recherche français. Alain Fuchs deviendra ainsi PDG de cette structure précédemment dirigé par un directeur général (Arnold Migus) et un président (Catherine Bréchignac).

Le CNRS, qui emploie plus de 32.000 personnes et a fêté il y a trois mois ses 70 ans, a été réorganisé en dix instituts thématiques. Il reviendra à Alain Fuchs de mener à bien la réforme.

Thibaut De Jaegher

Voir notre article du jeudi 14 janvier sur la candidature d'Alain Fuchs

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français doit être lancé ce jeudi 21 janvier en fin de matinée par Emmanuel Macron. Prévoyant un[…]

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Plus d'articles