Nous suivre Industrie Techno

Clinatec veut faire remarcher les tétraplégiques grâce à un nano-implant

Juliette Raynal
Clinatec veut faire remarcher les tétraplégiques grâce à un nano-implant

© Clinatec

[Laboratoires de recherche] 

Créé en 2012 et basé à Grenoble, le laboratoire Clinatec s'est notamment spécialisé dans les interfaces homme-machine. Comme l'a précise le consultant en stratégie de l'innovation, Olivier Ezratty, à l'occasion d'un tour d'horizon de l'écosystème nanobiotechs grenoblois, la structure a pour originalité de combiner laboratoire de recherche, centre d'accueil de patients et salle de chirurgie ultra-moderne. 

Actuellement, Clinatec planche, en partenariat avec le CEA-List, sur un projet d’exosquelette, baptisé EMY, piloté par la pensée pour faire remarcher des tétraplégiques. Pour cela, les patients devront recevoir un boîtier doté de microélectrodes. Il sera posé sur la dure-mère du cerveau des patients pour enregistrer leur activité cérébrale et la transformer en mouvements. Une antenne intégrée dans le capteur captera de l'énergie par induction provenant d'un casque. 

Les implants pourront également être utilisés dans le cadre d'autres applications, comme pour contrôler les récepteurs de la douleur dans le cerveau. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

Jérémy Paris, CEO et co-fondateur de la start-up SON, et Pierre-Emmanuel Doulain, son CTO et co-fondateur, ont pu maturer leur projet de[…]

13/07/2021 | Start-up
« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles