Nous suivre Industrie Techno

Climatisation automobile : un réfrigérant plus efficace dès 2011

Jean-François Preveraud
Climatisation automobile : un réfrigérant plus efficace dès 2011

Architecture d'un système de climatisation automobile utilisant du CO2.

© Visteon

Honeywell et DuPont vont développer conjointement une unité de production pour un nouveau fluide réfrigérant utilisable en climatisation automobile. Celui-ci a un potentiel de réchauffement global 300 fois inférieur aux fluides actuellement utilisés et 97 % inférieur aux exigences de la nouvelle réglementation européenne.

Honeywell et DuPont viennent d’annoncer la création d’une joint-venture pour produire un nouveau réfrigérant, le HFO-1234yf, destiné aux systèmes de climatisation utilisés dans l’automobile. Cette joint-venture fait suite à un précédant accord commun de développement par lequel les deux entreprises ont mis au point le produit.

Ce réfrigérant a un potentiel de réchauffement global (PRG) 99,7 % inférieur à celui actuellement employé dans ces systèmes. Il est en accord avec la réglementation européenne relative à une diminution du potentiel de réchauffement global des réfrigérants pour les systèmes de climatisation automobile (directive MAC).

Les deux partenaires vont mettre en commun les ressources financières et technologiques nécessaires pour procéder conjointement à la conception, la construction et l’exploitation d’une unité de fabrication de dimension internationale destinée à ce nouveau réfrigérant. DuPont et Honeywell ont développé le produit conjointement mais vont le commercialiser séparément.

Les systèmes actuels de climatisation automobile utilisent l’hydrofluorocarbure HFC-134a, qui présente un PRG de 1430. La Directive de l’Union européenne relative aux systèmes de climatisation mobile stipule que, à compter de 2011, tous les nouveaux véhicules devront utiliser un réfrigérant avec un PRG inférieur à 150, et qu’en 2017, toutes les voitures neuves vendues en Europe devront utiliser un produit réfrigérant à faible PRG. Le nouveau HFO-1234yf développé par DuPont et Honeywell, a un PRG de 4, soit 97 % inférieur aux exigences de la nouvelle réglementation. De plus, les essais ont montré que les systèmes de climatisation l’employant ont une plus grande efficacité énergétique que les systèmes alternatifs à base de CO2, particulièrement dans des conditions de températures ambiantes élevées.

Validé par de nombreux essais depuis 2007

Honeywell et DuPont ont présenté le HFO-1234yf aux constructeurs automobiles en 2007, et depuis lors, celui-ci a subi de très nombreux essais pour tester sa sécurité et son efficacité, conduits par des organismes indépendants, tels que le Programme de recherche coopérative international de la SAE, auquel participent les principaux constructeurs.

Les résultats des essais de la SAE ont montré que le HFO-1234yf offrait des performances environnementales supérieures à celles du CO2, produit réfrigérant alternatif, « tout en présentant le risque le plus faible pour une utilisation dans les systèmes de climatisation mobiles et en répondant aux besoins des consommateurs et de l’environnement ».

Selon les estimations de l’industrie, il y a dans le monde plus de 400 millions de voitures équipées de systèmes de climatisation, chaque système utilisant entre un demi-kilo et un kilogramme de réfrigérant.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.honeywell.com & http://www.dupont.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'âge d'or du Lidar

L'âge d'or du Lidar

Tiré par la baisse des coûts de production et l’émergence de nouvelles technologies, le Lidar connaît un essor sans[…]

31/12/2018 | ElectroniqueValeo
Trophée du projet industriel : Vanessa picron, l’autonomie pied au plancher

Exclusif

Trophée du projet industriel : Vanessa picron, l’autonomie pied au plancher

Un béton capable de charger les véhicules électriques par induction

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton capable de charger les véhicules électriques par induction

HyperSurfaces transforme toute surface en interface tactile

HyperSurfaces transforme toute surface en interface tactile

Plus d'articles