Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Cinq start-up à la conquête du cerveau

Lausanne concentre plusieurs laboratoires de pointe en neurosciences. Ils ont récemment accueilli, à l'occasion d'un colloque, le Brain Forum, les experts du secteur. Dont ces cinq start-up, emblématiques des progrès dans cette discipline.

1. MindMaze

Année de création : 2011

Fondateur : Tej Tadi (EPFL)

Innovation : l'interface homme-machine MindLeap repose sur un casque de réalité virtuelle relié à des capteurs de mouvements et à un « bonnet » d'électrodes, qui mesure en temps réel l'activité électrique du cerveau (EEG). Il permet à des joueurs de s'affronter sur un écran par la force de la pensée en poussant des balles. Ils doivent atteindre un certain niveau de relaxation pour pouvoir utiliser leur pleine puissance.

Applications : jeux vidéo, amélioration des capacités cognitives

 

2. XtremeVRI

Année de création : 2014

Fondateur : Ioannis Tarnanas (université de Bern)

Innovation : Alterniity est un serious game de réalité augmentée et virtuelle, couplé à un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0976

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

Dans une conférence de presse mercredi 7 avril 2021, l’Agence européenne des médicaments reconnait le lien entre les cas de[…]

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

A Paris, l’Institut Curie veut incuber les futurs champions des biotechnologies

AstraZeneca : Et si les thromboses étaient causées par l'injection accidentelle du vaccin dans le sang ?

AstraZeneca : Et si les thromboses étaient causées par l'injection accidentelle du vaccin dans le sang ?

Plus d'articles