Nous suivre Industrie Techno

Cimon, le robot compagnon des astronautes de l’ISS

Cimon, le robot compagnon des astronautes de l’ISS

Cimon, le compagnon d'Alexander Gerst à bord de l'ISS.

© Airbus

Airbus a dévoilé son robot compagnon CIMON, qui accompagnera l’astronaute Alexander Gerst dans l’ISS au cours de sa mission Horizons de juin à octobre 2018. Dotée de l’intelligence artificielle Watson d’IBM, la sphère flottante épaulera l’astronaute dans ses tâches.

Mi « Wilson », le compagnon gonflé du héros de "seul au monde, mi « HAL 9000 », l'assistant informatique de 2001: Odyssée de l'espace, le ballon flottant mis au point par Airbus va devenir le futur partenaire d’aventure de l'astronaute Alexander Gerst. De juin à octobre 2018, CIMON – pour Crew interactive mobile companion – participera à la mission spatiale horizons à bord de l'ISS. Il épaulera l'équipage en affichant les procédures à suivre au sein de la station ou en solutionnant les problèmes grâce à son intelligence artificielle. Les astronautes pourront également dialoguer avec lui de manière naturelle et s'entraîner en sa compagnie à résoudre le Rubik's cube.

Le démonstrateur de 5 kg a été mis au point pour l’administration spatiale du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR).

Un avant-goût de l’espace en mars

Grâce à la technologie Watson AI du partenaire IBM, le système apprend à s’orienter, se déplacer de manière autonome, accumule des connaissances et s’entraîne à reconnaître ses partenaires humains à travers des photos et des échantillons de voix. Les plans et les procédures du module Colombus ont été téléchargés dans sa mémoire. Autre particularité : sa structure complète – composée de plastique et de métal – a été conçue grâce à l’impression 3D.

CIMON aura un « avant-goût » de l’espace en mars 2018 dans le cadre de la 31e campagne de vol parabolique du DLR qui visera à tester et optimiser les algorithmes GNC (guidage, navigation et commande) en conditions d’apesanteur. A l’issue des essais fonctionnels du système, l’homme et le robot collaboreront dans l’espace sur plusieurs projets scientifiques, notamment des expériences sur les cristaux. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles