Nous suivre Industrie Techno

Choisir un vérin électrique intelligent

ÉLIANE KAN / AGENCE TCA-INNOV24 redaction@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

Les vérins électriques intelligents s'adressent aux applications qui nécessitent la gestion de plusieurs positions. Ils sont programmables à l'avance et à distance. Certains vérins embarquent un moteur intelligent qui leur confère des fonctions supplémentaires.

À QUOI ÇA SERT ?

Varier les positions. Les vérins électriques intelligents savent gérer plusieurs positions sur le même axe avec une grande fluidité dans les mouvements et une précision allant jusqu'à 0,01 millimètre. Flexibles, ils autorisent des réglages directement sur la machine ou même à distance, ce qui intéresse la production de petites séries.

Soulever des charges importantes. À la différence des engins pneumatiques qui ne soulèvent qu'une dizaine de kilogrammes, les actionneurs électromécaniques soulèvent quelques dizaines à quelques centaines de tonnes en standard. Les vérins électromécaniques peuvent même déplacer des centaines de tonnes, grâce aux vis à rouleaux.

Réaliser de nouvelles fonctions. Les dernières générations de vérins équipés de bobines mobiles remplissent des fonctions supplémentaires telles que l'éjection de pièces non conformes ou le contrôle-mesure de pièces avec une précision inférieure au micron et à haute cadence.

COMMENT FAIRE SON CHOIX ?

Actionneur adapté

Le vérin électrique intelligent est constitué d'un boîtier (en zinc, aluminium ou polymère) qui embarque le moteur et le vérin. Il en existe cinq sortes : avec une vis trapézoïdale, à billes ou à rouleaux, ou un système à courroie ou à bobine. Le choix varie en fonction de la charge à soulever, des durées de cycles à effectuer et de la complexité de l'application.

Moteur adéquat

La motorisation des vérins peut s'effectuer aussi bien avec des moteurs asynchrones, en courant continu, pas à pas, ou brushless. Les plus avancés embarquent l'électronique de pilotage et l'automate. Ce qui permet de gérer plusieurs fonctions sur les machines de production et de supprimer l'armoire de câblage.

Contraintes maîtrisées

Une analyse du cycle réel de la machine, des efforts, de la vitesse et de la cadence à délivrer est nécessaire. Il est aussi important de déterminer dans quel sens le vérin devra agir (traction, compression, déplacement vertical ou horizontal) et sur quelle longueur. Pour optimiser son investissement, l'utilisateur doit s'interroger sur la durée de vie souhaitée de l'application.

LES POINTS À SURVEILLER

Les fixations

Les capacités du vérin en termes d'effort, de vitesse, de couple, dépendent de la position des fixations (à l'avant ou à l'arrière du vérin) et de leur nature (rigides ou articulées).

L'environnement

Le vérin, devra-t-il fonctionner dans un espace limité ? Auquel cas l'industriel devra se tourner vers des boîtiers sans tige souvent moins encombrants. Par ailleurs, l'environnement est-il sujet à un niveau élevé de poussière ou d'humidité ? Quelles sont les plages de température ? Autant de paramètres qui ont une incidence sur la durée de vie potentielle du vérin.

Les compétences

L'industriel qui s'équipe d'un vérin électromécanique doit s'assurer qu'il dispose bien en interne de compétences en motorisation pour piloter son équipement et le connecter à un automate.

L'AVIS DE L'EXPERT

STEVE LIEBAULT

RESPONSABLE DES VENTES FRANCE DE DELTA ÉQUIPEMENT, SPÉCIALISÉ DEPUIS 35 ANS DANS LES VÉRINS

« Les vérins électromécaniquessont surtout intéressants sur les machines réalisant de petites séries car ils offrent un gain de temps et une souplesse très appréciables au niveau du réglage de la machine. Mais ils ont encore des progrès à faire en termes de force, comparés aux vérins hydrauliques. Et en vitesse par rapport aux pneumatiques. »

L'ÉTAT DU MARCHÉ

Le secteur est dominé par les grands constructeurs de vérins et de moteurs.

Parmi eux, Bosch Rexroth, Parker, Rose+Krieger et SKF. Ces fabricants sont sur un marché de conquête et ambitionnent de remplacer le parc existant de vérins pneumatiques. Le renouvellement de ces derniers ouvre aux constructeurs de vérins électromécaniques de belles perspectives de développement. Certains acteurs prévoient une croissance du marché de 15 à 20 %. C'est le cas de SKF dont la nouvelle gamme de produits est conçue sur les mêmes standards dimensionnels que les vérins pneumatiques. De son côté, Rose+Krieger est encore plus optimiste puisque ses prévisions de croissance sont de l'ordre de 30 à 50 %. Selon ce constructeur, il faut s'attendre à une baisse supplémentaire des prix, sachant qu'actuellement la fourchette s'étale de 100 à 4000 euros selon les modèles.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0940

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Choisir un terminal mobile

Choisir un terminal mobile

Un terminal logistique mobile est d'abord un ordinateur industriel, dont les critères de choix sont la robustesse, la puissance, la mémoire, la taille[…]

01/02/2012 |
Choisir un moteur électrique

Choisir un moteur électrique

Choisir des panneaux photovoltaïques pour usines

Choisir des panneaux photovoltaïques pour usines

Choisir une étiqueteuse-poseuse

Choisir une étiqueteuse-poseuse

Plus d'articles