Nous suivre Industrie Techno

Choisir un logiciel de gestion des émissions de carbone

ELIANE KAN / AGENCE TCA redaction@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

Il existe en France plusieurs dizaines de logiciels de gestion des émissions de carbone. Ils intéressent aussi bien les TPE-PME que les grands comptes. Leur mise en oeuvre nécessite en général l'intervention d'un consultant qui va aider l'entreprise à organiser la collecte des données et produire des tableaux de bord pour mettre en place une stratégie de réduction des émissions de CO2.

À QUOI ÇA SERT ?

Comptabiliser les émissions de CO2. Grâce à ce type d'outil, l'entreprise connaît et maîtrise mieux ses consommations énergétiques dans une optique de réduction des coûts et de conformité aux contraintes réglementaires. Ce type de logiciels peut s'amortir en moins d'un an.

Analyser les coûts. À l'aide de ses tableaux de bord, l'entreprise peut comparer la consommation des différents sites entre eux et identifier ainsi les anomalies et les gaspillages par unité de production, voire même par salarié.

Simuler des actions. Avant de lancer un produit ou un service, l'entreprise peut simuler son impact sur l'environnement. Elle peut aussi visualiser l'impact financier d'une hausse du coût des énergies ou de l'instauration d'une taxe carbone.

Choisir un logiciel des émissions de CO2

COMMENT FAIRE SON CHOIX ?

Le choix d'un outil d'évaluation des émissions de gaz à effet de serre dépend des objectifs poursuivis par l'utilisateur. S'il s'agit de répondre à une obligation réglementaire de reporting ou à une demande émise par un donneur d'ordres, un tableur Excel de type Bilan Carbone peut suffire à une TPE-PME.

Certaines grandes entreprises souhaitent mobiliser l'ensemble des salariés sur des projets complexes. Il sera préférable pour elles d'adopter une solution collaborative et capable de collecter automatiquement les données contenues dans des systèmes d'information existants.

Il sera préférable d'opter pour un logiciel ergonomique et facile à alimenter et à consulter pour des utilisateurs non informaticiens. Attention, la mise à jour du logiciel demande des compétences d'informaticien et de spécialistes en environnement.

LES POINTS À SURVEILLER AVANT D'ACHETER

La méthodologie de comptabilisation du carbone doit être adaptée au pays où le logiciel doit être déployé. Idem pour les facteurs d'émission. L'éditeur du logiciel doit expliquer comment ont été choisies les valeurs utilisées par défaut. L'utilisateur doit pouvoir configurer ou paramétrer les postes d'émissions intimement liés à l'activité.

Le logiciel doit être capable de modéliser une organisation puis de décomposer par site de production, par produit ou par ligne de produits, les émissions de carbone.

Il doit comporter des modules pour simuler des actions, les hiérarchiser et analyser les résultats. Il doit savoir également convertir les émissions de CO2 en dollars ou en euros de façon à évaluer les risques financiers encourus.

L'AVIS DE L'EXPERT THIERRY RUDOWSKI COFONDATEUR DE ZEN'TO, INTÉGRATEUR DE LOGICIELS DE BILAN CO2

« Le prix d'un logiciel de gestion des émissions de carbone varie en général de 2 000 euros à 100 000 euros selon la taille de l'entreprise. La solution peut s'amortir en moins d'un an compte tenu des économies susceptibles d'être réalisées. Outre le financement du logiciel, l'entreprise doit prévoir d'y consacrer du temps car la réalisation d'un premier bilan carbone nécessite de rassembler des données parfois difficiles à collecter. »

ÉTAT DU MARCHÉ

Le marché est promis à une belle croissance.

Selon Pike Research l'analyste spécialisé dans les technologies propres, le marché de la gestion des émissions de carbone a atteint 380 millions de dollars dans le monde en 2009. Ce marché encore naissant va connaître une rapide croissance de 40 % du chiffre d'affaires d'ici 2017. Entre 2009 et 2010, l'analyste américain estime que le marché des logiciels et des services a crû globalement de 73 %. Néanmoins, les experts estiment que deux tiers des dépenses iront dans les services. Durant ces deux dernières années, la demande mondiale a été tirée par différentes lois, en particulier en Europe de l'Ouest et en Asie Pacifique. Les États-Unis devraient suivre. Par ailleurs, parmi les secteurs les plus concernés, citons l'énergie, l'industrie, l'administration ainsi que la distribution.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0928

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Choisir un terminal mobile

Choisir un terminal mobile

Un terminal logistique mobile est d'abord un ordinateur industriel, dont les critères de choix sont la robustesse, la puissance, la mémoire, la taille[…]

01/02/2012 |
Choisir un vérin électrique intelligent

Choisir un vérin électrique intelligent

Choisir un moteur électrique

Choisir un moteur électrique

Choisir des panneaux photovoltaïques pour usines

Choisir des panneaux photovoltaïques pour usines

Plus d'articles