Nous suivre Industrie Techno

Choisir un commutateur Ethernet industriel

ERICK HAEHNSEN / AGENCE TCA redaction@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

Un commutateur réseau (en anglais, switch) est un équipement qui relie plusieurs segments (câbles) dans un réseau informatique. Il s'agit le plus souvent d'un boîtier disposant de plusieurs ports Ethernet ou fibre optique. Il a donc la même apparence qu'un concentrateur (hub). Ce sont des outils conçus pour être utilisés dans des environnements extrêmes.

À QUOI ÇA SERT ?

Fédérer. Les commutateurs Ethernet industriels (CEI) ouvrent la voie à des technologies avancées comme la prise en main à distance, le diagnostic Web, la cicatrisation des réseaux... L'Ethernet industriel se relie au réseau global de l'entreprise.

Centraliser. Tout périphérique dispose de sa propre adresse IP (Internet protocol). La malaxeuse récupère les informations de ses capteurs, reçoit des ordres de fabrication et envoie ses informations à un logiciel de télésurveillance et acquisition de données.

Standardiser. Les CEI visent à remplacer les bus de terrain spécifiques (Profibus, Jbus ou Modbus...). Comme ils sont standardisés, on peut installer des équipements de différentes marques sur un même réseau. D'où, pour les acheteurs, la possibilité de mettre les fournisseurs en concurrence.

Commutateur Ethernet industriel

COMMENT FAIRE SON CHOIX ?

Interface homme-machine. Utiles mais pas critiques, les informations issues des interfaces homme-machine se contentent de simples hubs en Ethernet linéaire à 100 Mbit/s.

Acquisition de données. Les capteurs réclament des switchs administrables avec ports dédiés.

Contrôle-commande. Critiques, le contrôle et la commande des automates exigent de plus en plus la redondance de la topologie en anneaux. Donc des switchs disposant d'un débit d'au moins 100 Mbit/s.

Back-bone. À partir de 100 automates, il faut avoir un anneau principal, ou back-bone, en Giga Ethernet qui interconnecte des switchs par fibre optique. Et des sous-réseaux filaires en anneaux à 100 Mbit/s sur câbles en cuivre.

Vidéosurveillance. À partir de 20 caméras, on aura besoin d'un réseau dédié en Giga Ethernet. Il est avantageux d'opter pour le réseau PoE (Power over Ethernet).

LES POINTS À SURVEILLER AVANT D'ACHETER

Si on installe le switch, dans une baie, en rack 19 pouces, on peut se contenter de commutateurs industriels aux normes IP20 ou IP30.

À l'intérieur de l'atelier, l'environnement est plus sévère. Si le switch est installé à bord d'un coffret de l'armoire électrique, il bénéficie d'une certaine protection. Ici encore, les normes IP20 et IP30 suffisent. À condition de surveiller que le coffret reste bien fermé...

Sur une machine ou en extérieur dans une armoire électrique, les conditions sont encore plus hostiles. On envisagera une protection IP67 et une résistance thermique de - 20°C à + 60 °C en intérieur. Et de - 45 °C à + 85 °C en extérieur. On choisira des connecteurs à vis M12 car ils sont étanches.

L'AVIS DE L'EXPERT

ANTONY NGUYEN

RESPONSABLE COMMERCIAL

CHEZ FACTORY SYSTÈMES

DISTRIBUTEUR DE

COMMUTATEURS ETHERNET.

« Les constructeurs de switchs justifient leurs protocoles propriétaires avec la course au temps de cicatrisation le plus court. Cela se comprend pour des applications très critiques. Or, dans la majorité des cas, le protocole RSTP* suffit amplement. Nous préconisons ce standard IEEE ouvert car il permet d'utiliser des produits de différentes marques sur un même réseau. Quinze switchs en anneau se cicatrisent en une seconde. Ce n'est pas si mal. »

* (Rapid Spanning Tree Protocol, ou 802.1w).

ÉTAT DU MARCHÉ

Forts de leurs caractéristiques techniques, les commutateurs Ethernet industriels (CEI) restent la chasse gardée des spécialistes. À côté des généralistes de l'équipement industriel (Hischmann, Mitsubishi, Schneider Electric, Rockwell, Siemens ou Weidmüller), des acteurs de niche se sont engouffrés dans la brèche. Citons Adexnet, Advantech, Acksys, Amphénol-Socapex, Atop, Comtrol, EKS, Etherwan, Garrettcom, IKS, Korenix, Kyland, Lantech, Lutze, Moxa, Ntron, Phoenix Contact, RuggedCom, Sixnet ou Westermo.

Standardisation d'Ethernet oblige, les prix ont été divisés par 4 depuis 2005. Et les CEI tendent à se banaliser autant qu'une prise électrique. Surtout dans le non-administrable qui devient une vraie ''commodité''.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0923

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Choisir un terminal mobile

Choisir un terminal mobile

Un terminal logistique mobile est d'abord un ordinateur industriel, dont les critères de choix sont la robustesse, la puissance, la mémoire, la taille[…]

01/02/2012 |
Choisir un vérin électrique intelligent

Choisir un vérin électrique intelligent

Choisir un moteur électrique

Choisir un moteur électrique

Choisir des panneaux photovoltaïques pour usines

Choisir des panneaux photovoltaïques pour usines

Plus d'articles