Nous suivre Industrie Techno

Choisir des panneaux photovoltaïques pour usines

ELISABETH FEDER redac@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

Les fournisseurs de panneaux photovoltaïques présentent plusieurs technologies adaptées à tous les types de toitures industrielles. Pour s'équiper, mieux vaut s'entourer d'un consultant spécialisé, de l'étude de faisabilité jusqu'au raccordement par ERDF.

LES MOTIVATIONS PREMIÈRES

Réduire la facture énergétique. Le choix du photovoltaïque permet de s'affranchir des hausses futures du coût des énergies fossiles et de générer des revenus supplémentaires. La perspective d'une future prime à l'autoconsommation, qui existe déjà en Allemagne, est une autre motivation.

Exploiter des investissements à bon escient.

Lorsqu'une rénovation est prévue, le surcoût d'une installation photovoltaïque sera compensé en partie par les revenus générés par la vente de l'électricité sur 20 ans. Dans les systèmes intégrés au bâti, les panneaux remplacent des éléments de toiture, une économie non négligeable.

S'engager dans une démarche environnementale.

Une toiture photovoltaïque donne une image positive de la société et concrétise un engagement dans le développement durable, avec une production d'électricité propre, silencieuse, sans odeur, et quasiment sans CO2. Le choix d'un fournisseur de proximité y contribue aussi.

LES CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTE

À chaque toiture ses contraintes.

Toiture en pente, en terrasse ou de type shed, à chacune sa charge admissible. Les panneaux photovoltaïques en silicium sont lourds et peuvent nécessiter un renforcement de structure.

Quel panneau pour quelle puissance ? Les objectifs de puissance et de rentabilité déterminent les dimensions de l'installation. Le silicium cristallin offre un meilleur rendement énergétique que les couches minces mais ces dernières s'avèrent parfois le meilleur compromis coût/rendement sur grandes surfaces.

La simplicité a ses charmes.

L'intégré dit simplifié (les panneaux photovoltaïques associés à une couche étanche remplacent la toiture) est moins coûteux et plus facile à installer que l'intégré au bâti (les panneaux remplacent directement la toiture). Il est préconisé pour des puissances de 36 à 100 kW.

La surimposition.

Une technique simple avec des panneaux en surimposition fixés sur la toiture existante peut être préférable afin de différencier la fonction de production d'énergie de la fonction étanchéité.

LES POINTS À SURVEILLER

Même si l'on a fait le choix d'une installation « clés en main », mieux vaut garder la maîtrise du dossier et du choix des matériaux. Il est préférable d'opter pour des panneaux photovoltaïques ou des gammes de produits disponibles en volume et qui ont fait leurs preuves.

Les aspects maintenance et accessibilité doivent être prévus en amont.

Il est conseillé de vérifier la couverture des risques pour les différents intervenants : garanties légales et conventionnelles... mais aussi bris des modules, vol et vandalisme pendant la pose. Le nombre de fournisseurs membres de PV Cycle, association créée en 2007 pour mettre en application un programme volontaire de reprise et recyclage des panneaux photovoltaïque, ne cesse de croître. Il reste toutefois important de s'assurer, dès le départ du projet de la fin de vie des panneaux.

L'AVIS DE L'EXPERT

JEAN-FRANÇOIS PIEN

CONFONDATEUR DE SUNWISE

« En 2006, le coût d'un système photovoltaïque était d'environ 5 à 6 euros par watt-crête. Aujourd'hui, il se situe entre 2,20 et 3 euros le watt-crête, tout compris, posé et raccordé au réseau EDF, pour des projets de 36 à 100 kW. Installer une toiture photovoltaïque est devenu viable, avec un temps de retour sur investissement de 9 à 10 ans dans le sud, et de 13 à 14 ans dans le nord de la France. »

ÉTAT DU MARCHÉ

De par leurs dimensions, les toitures industrielles présentent un immense gisement potentiel pour le photovoltaïque.

Selon une étude de B+L Marktdaten sortie en janvier 2011, le marché potentiel des toitures non résidentielles en France, en neuf et en rénovation, devrait représenter 22,5 millions de mètres carrés en 2015, dont près de la moitié en toitures industrielles. 5 millions de mètres carrés de toitures-terrasses industrielles, souvent plus faciles à doter de centrales photovoltaïques, auront été construites d'ici à cette date.

Le marché photovoltaïque correspondant reste toutefois difficile à évaluer. À l'heure actuelle, les procédures et contraintes administratives additionnées à la baisse des tarifs de rachat par EDF en freinent le déploiement.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0938

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Choisir un terminal mobile

Choisir un terminal mobile

Un terminal logistique mobile est d'abord un ordinateur industriel, dont les critères de choix sont la robustesse, la puissance, la mémoire, la taille[…]

01/02/2012 |
Choisir un vérin électrique intelligent

Choisir un vérin électrique intelligent

Choisir un moteur électrique

Choisir un moteur électrique

Choisir une étiqueteuse-poseuse

Choisir une étiqueteuse-poseuse

Plus d'articles