Nous suivre Industrie Techno

Chez DuPont, la science est mère de l’innovation

Thibaut De Jaegher
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Chez DuPont, la science est mère de l’innovation

DuPont, la

© DR

Le célèbre chimiste américain d’origine française vient d’inaugurer son 12e centre d’innovation. Mais que l’on ne s’y trompe pas, pour DuPont, ce sont les découvertes scientifiques de ses 10 000 chercheurs qui sont à l’origine de tout.

Qui a mis la Science (avec un grand S) au cœur de sa stratégie ? Le MIT ? Non. Le CNRS ? Sans doute mais ce n’est pas de lui dont il s’agit ici. Les universités ? Encore raté. Non, l’entreprise privée qui a fait de la Science sa marque de fabrique, c’est DuPont. La célèbre firme américaine d’origine française ne cesse de marteler qu’elle est une entreprise scientifique. Son ambition ? Résoudre les grands problèmes mondiaux en matière d’alimentation, d’énergie et de protection des personnes. Ses armes ? Biologie, chimie, science des matériaux et nanotechnologie. Ses divisions ? 9500 chercheurs et ingénieurs répartis dans 150 centres de R&D et épaulés par une nuée de laboratoires et d’universités (sur le mode de l’open innovation).

 

Des centres d'accélération du tranfert de technologies


Cet étonnant positionnement "science oriented" (DuPont déclare 32 compétences clés en la matière) cache en fait une obsession : celle de trouver des applications concrètes et rentables à toutes les inventions de ces brillants cerveaux. Pour accélérer ce phénomène de transfert, DuPont a créé 12 centres d’innovation en deux ans. Proches des marchés (à Taïwan, au Brésil, en Suisse, en Corée, en Thaïlande…), ils ont pour mission de transformer en produit "sur-mesure" les découvertes faites sur paillasses des chercheurs DuPont. Le dernier centre, celui de Johnston dans l’Iowa, travaille ainsi avec les agriculteurs de la région sur les sujets d’alimentation et d’énergie, notamment sur la question de la production d’éthanol.

 

30% du chiffre d'affaires grâce aux innovations

 

Grâce à ce dispositif, DuPont, entreprise deux fois centenaire, est une véritable machine à inventer. Si la firme s’est fait un nom avec le nylon ou le kevlar, elle continue sa marche en avant. Rien qu’en 2012, elle a mis au point plus de 2000 nouveaux produits et déposé près de 1000 brevets (près de 40 000 depuis ses origines). 30 % de son chiffre d’affaires est tiré par des produits ayant moins de 4 années d’existence. Et la nouvelle organisation autour de centres d’innovation va permettre encore d’accentuer cette présence. En 24 mois, 225 nouveaux projets ont été lancés au sein des 12 centres. Sans relâcher l’effort sur les investissements en recherche. En six ans, ils sont passés de 1,4 milliard à 2 milliards de dollars par an ! La « Science Company », comme elle se surnomme elle-même, a donc de belles années devant elle !
Thibaut De Jaegher
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Que la lumière soit… Car c’est grâce à cette dernière que des chercheurs de l’Université de[…]

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Plus d'articles