Nous suivre Industrie Techno

chez BSN médical Il est infatigable pour les tâches répétitives

M. S.
chez BSN médical Il est infatigable pour les tâches répétitives

La solution installée chez BSN Médical traite douze bandages en 10 secondes, ce qui s'accorde très bien avec le cycle de la machine d'emballage.

© D.R.

Deux robots Fanuc ont remplacé les opérateurs pour assurer des opérations de placement pénibles.

Société de matériel médical créée en 2001 par Beiersdorf AG et Smith & Nephew Ltd sous la forme d'un joint-venture, BSN Medical est spécialisée dans plusieurs domaines d'activité concernant la fabrication des produits pharmaceutiques et parapharmaceutiques : produits orthopédiques (bandages, plâtres, attelles, etc.), produits pour le traitement des problèmes veineux (bas et chaussettes de contention, bandages...), pansements et autres sparadraps.

L'usine de Vibraye, située à une vingtaine de kilomètres du Mans (Sarthe), emploie 200 personnes et est spécialisée dans la fabrication des bandes adhésives et sparadraps... « Nous recherchions une solution pour automatiser certaines opérations répétitives dans la fabrication de ces produits, comme la pose manuelle de bandes plâtrées sur la machine de conditionnement », explique Christian Chevalier, le responsable du service technique, de l'ingénierie et de la maintenance de l'usine. Des opérations pouvant provoquer de redoutables troubles musculo- squelettiques (TMS).

Synchroniser emballage et manipulation

La réponse a été trouvée en collaboration avec un intégrateur spécialisé dans les systèmes d'automatisme, la société Caire Industrie, située à Vendôme (Loir-et-Cher). Le projet s'est déroulé pendant quatre mois et a connu une très forte implication des équipes des deux partenaires. Deux robots Fanuc Robotics de dernière génération, des M-430iA/2F ultrarapides, ont été mis en place pour assurer la manipulation des bandes plâtrées et assister la machine de conditionnement Flow-Pack. « La vitesse de traitement des robots devait correspondre à celle du flux de la machine », précise le responsable. Ce qui se passe avec les deux robots Fanuc. Ainsi, un lot de douze bandages est traité en 10 secondes, ce qui s'accorde très bien avec le cycle de la machine d'emballage.

« En service depuis environ deux mois, les robots assument inlassablement les tâches les plus pénibles sans aucune fatigue », conclut Christian Chevalier.

LE PROBLÈME

- Remplacer des opérateurs confrontés à des tâches répétitives susceptibles de provoquer des TMS.

LA SOLUTION

- Deux robots M-430iA/2F de Fanuc Robotics qui assistent la machine d'emballage.

LES ATOUTS DU ROBOT

- Un temps de cycle adapté à celui de la machine d'emballage. - Des dispositifs flexibles, fiables et qui travaillent sans repos.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0900

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

À la Sncf Il peint les voitures des trains

À la Sncf Il peint les voitures des trains

Dotée de deux robots d'ABB, l'installation écologique mise en oeuvre sur le site de Périgueux assure des réductions d'énergie et de consommation de[…]

chez ChÉreau Il améliore le soudage

chez ChÉreau Il améliore le soudage

Chez Tenesol Il automatise  la fabrication des panneaux solaires

Chez Tenesol Il automatise la fabrication des panneaux solaires

Chez Union Champagne Il met en caisse les bouteilles de champagne

Chez Union Champagne Il met en caisse les bouteilles de champagne

Plus d'articles