Nous suivre Industrie Techno

C’est pas nouveau, quoique !

Chapelle Sixtine : climatisation et analyse d’images au secours des fresques

Chapelle Sixtine : climatisation et analyse d’images au secours des fresques

Protéger les chefs-d’œuvre de Michel-Ange du souffle des visiteurs.

© DR

Rien n’est trop beau pour Michel Ange et la Chapelle Sixtine ! En effet, les fresques qui ornent cette chapelle intégrée dans le Palais pontifical du Vatican, bénéficient depuis cet été d’une climatisation novatrice qui devrait les protéger des atteintes du temps et du gaz carbonique émis par les milliers de visiteurs quotidiens.

Cette chapelle rectangulaire construite entre 1477 et 1483 reprend les dimensions du Temple de Salomon à Jérusalem (40 m x 13 m) et sa hauteur (21 m) utilise la proportion harmonieuse du nombre d’or (1,61) cher aux architectes du passé. Ses murs sont entièrement ornés de fresques, représentant des épisodes de la vie du Christ et de Moise, réalisées par les plus grands artistes de la Renaissance italienne (Le Pérugin, Sandro Botticelli, Domenico Ghirlandaio, Cosimo Rosselli, Pinturicchio, Lucas Signorelli).

Mais les fresques les plus connues ornent le plafond et le mur du fond. Elles ont été réalisées par Michel-Ange, entre 1508 et 1512 pour le plafond, qui comporte notamment la Création d’Adam, et entre 1535 et 1541 pour le Jugement Dernier sur le mur du fond. Ironie de l’histoire, ces chefs-d’œuvre de l’histoire picturale, ont été commandés à l’artiste pour masquer les désordres structuraux causés à l’édifice lors de la construction de la Basilique Saint-Pierre et du Beffroi des Borgia voisins. Une importante fissure parcourait en effet la voute jusque-là ornée d’un ciel constellé d’étoiles. Le pape Jules II décida alors de confier la décoration après les travaux de consolidation à Michel-Ange. Tous ces magnifiques chefs-d’œuvre, encrassés par le temps ont fait l’objet d’une restauration controversée en 1981 et 1989. Les restaurateurs ayant préféré des tonalités plus ‘‘claquantes’’ en supprimant avec la crasse les ombres apportées sur la peinture au noir de charbon par le maître lui-même.

Mis en danger par les visiteurs

Depuis cette restauration qui a mis en lumière les œuvres, le flot de visiteurs ne cesse de grossir, pouvant atteindre aujourd’hui 20 000 personnes par jour lors des pics de fréquentation estivale. C’est pourquoi dès 1993 un système de climatisation a été installé pour éviter aux œuvres les trop fortes chaleurs et éliminer le gaz carbonique produit par les visiteurs, qui attaque à la fois les fresques et les pierres de l’édifice. Le fournisseur, Carrier, l’avait dimensionné pour pouvoir accueillir 700 visiteurs simultanément. Mais aujourd’hui il faut pouvoir en accueillir 2 000 simultanément.

Les experts de Carrier ont donc conçu un système de climatisation trois fois plus efficace bien qu’économe en énergie, en utilisant deux refroidisseurs à eau AquaForce 30XWV d’une capacité unitaire 580 kW qu’ils ont doté d’une informatique de commande intelligente baptisée Greenspeed. Celle-ci, développée par les ingénieurs de l’entité AdvanTE3C, lie le système de contrôle en continu de l’atmosphère, à un système vidéo, fourni par UTC Building & Industrial Systems, analysant la file des visiteurs pénétrant dans la chapelle. L’informatique de commande peut alors anticiper les réglages de la climatisation pour faire face à un flot de visiteurs erratique et maintenir une atmosphère constante dans la chapelle.


                  Les groupes de climatisation totalisant plus de 1 MW de puissance

De multiples défis

Les ingénieurs de AdvanTE3C, aidés par les équipes techniques du Musée du Vatican, ont largement fait appel à la modélisation 3D du bâtiment et à la simulation en mécanique des fluides pour arriver à une solution optimale. Ils ont ainsi pu relever plusieurs défis. Le système gère en temps réel le débit, l'humidité, la qualité et la température de l'air dans la chapelle, tout en maintenant un niveau sonore extrêmement bas qui sied à une église et en limitant le mouvement de l'air autour des fresques. De plus, il est invisible pour les visiteurs et réutilise des ouvertures existantes pour préserver le patrimoine architectural. Enfin, il a été conçu pour être adaptable aux besoins futurs. Par ailleurs le démontage de l’ancienne installation et le montage de la nouvelle ont pu être faits sans interrompre les visites, grâce à la mise en place d’une climatisation provisoire.


                                 L'ensemble des groupes de climatisation
                      est placé sur une terrasse à l'extérieur de la chapelle

« Nous avons collaboré pendant près de trois ans avec les équipes de Carrier pour surmonter tous les obstacles et arriver à ce chef-d'œuvre technique, digne du lieu où il est installé », constate le père Rafael Garcia de la Serrana Villalobos, directeur des services techniques du Vatican.

Et cette collaboration devrait s’étoffer puisque le groupe United Technologies Corporation (UTC), auquel appartient Carrier, a signé un contrat global avec le gouvernorat de l'Etat de la Cité du Vatican, afin d'assurer la protection et la sécurité des œuvres d'art, des espaces et des visiteurs des musées du Vatican par le déploiement de technologies du groupe. Selon les termes de l'accord, les parties travailleront ensemble sur des solutions intégrées couvrant la climatisation, les ascenseurs et escaliers mécaniques, la détection et l'alarme incendie, l’extinction d'incendie et la mise en sécurité, la sécurité électronique, le contrôle d'accès, les services de surveillance vidéo et toutes les solutions logicielles associées, à travers les marques Carrier, Otis, Lenel, Kidde, Chubb et Marioff, du groupe UTC.

Et ça, c’est nouveau !

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.carrier.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Quelles techniques pour reconstruire la « forêt » de la cathédrale Notre-Dame ?

Quelles techniques pour reconstruire la « forêt » de la cathédrale Notre-Dame ?

[Crazy Labs] Au Louvre, un accélérateur dédié à la préservation du patrimoine

[Crazy Labs] Au Louvre, un accélérateur dédié à la préservation du patrimoine

Plus d'articles