Nous suivre Industrie Techno

[CES 2020] IA, 5G, lidars… Cinq innovations clés pour la voiture autonome présentées à Las Vegas

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[CES 2020] IA, 5G, lidars… Cinq innovations clés pour la voiture autonome présentées à Las Vegas

Sur le CES 2020, Honda présente un concept de véhicule à l'autonomie paramétrable au moyen d'une commande au volant.

© Honda

IA, 5G, lidars low cost, voxels et cyber… Industrie & Technologies a sélectionné cinq innovations dédiées à la voiture autonome présentées au CES de Las Vegas, qui se tient du 7 au 10 janvier.

Le CES de Las Vegas, le grand salon américain de la tech qui se tient cette année du 7 au 10 janvier, est une nouvelle fois investi en force par les constructeurs et équipementiers automobiles. Etendard de la tech auto, la voiture connectée et autonome concentre nombre d'innovations présentées. IA, 5G, lidars low cost, voxels et cyber… Industrie & Technologies a sélectionné les cinq principales avancées.

Les lidars plus abordables de Bosch

Le lidar est l'outil de perception quasi incontournable de la mobilité autonome. Cette technologie de télédétection par laser permet au système de pilotage du véhicule d’avoir une vue en trois dimensions de son environnement. Cet équipement demeure toutefois trop cher pour être déployé en masse. L’équipementier allemand Bosch présente sur le CES une nouvelle génération de capteurs lidar « abordables et prêt pour la production » selon un communiqué. Ils seraient capables de couvrir des portées courtes et longues pour une utilisation en ville et sur autoroute.

Les voxels ultrarapides de TerraNet

De son côté, la société suédoise TerraNet met en avant sur son stand une solution alternative au lidar que l’entreprise estime trop lent dans l'acquisition de l'information. Elle fera la démonstration de VoxelFlow, une technologie de perception du mouvement en 3D capable de détecter et de catégoriser des objets de manière plus précise et plus rapide que le lidar, selon l'entreprise.  Elle repose sur un système de vision informatisée par caméra doté d’algorithme de reconnaissance d'images. Voxelflow est ainsi capable de classer les objets dans l’environnement, même en mouvement, avec une latence et une puissance de calcul très faibles. « Notre système produit dix millions de points 3D par seconde », avance TerraNet dans un communiqué.

Le pilotage de flotte via la 5G de SK Telecom

Dans le domaine du véhicule connecté, les innovations surfent sur la vague de la 5G qui prendra de l’ampleur dans les prochaines années. L’entreprise sud-coréenne SK Telecom expose sur le salon un nouveau service de cartographie baptisé « Road Learner ». Le dispositif recueille et analyse en temps réel des informations sur les routes et la circulation grâce à des capteurs installés dans les voitures. Celles-ci communiquent entre elles grâce à la 5G et à un algorithme permet de traiter et centraliser ces informations qui sont ensuite utilisées pour piloter les flottes de véhicules autonomes. L’entreprise travaille actuellement avec les autorités de la ville de Séoul pour construire une infrastructure de conduite autonome basée sur la technologie 5G.

La cybersécurité du CEA pour protéger les systèmes

Deuxième délégation d’entreprises présente sur le CES, après les Etats-Unis, la France à de nombreuses innovations à faire valoir dans le domaine de la mobilité autonome. Ainsi, le CEA met en avant plusieurs technologies dédiées à la cybersécurité des véhicules autonomes dont AI vs Wild, un système de protection des systèmes d’intelligence artificielle et des réseaux neuronaux contre les cyberattaques, et DeepRed, un système destiné aux développeurs pour la défense des codes sources.

L'autonomie à la carte de Honda

Le constructeur japonais Honda propose d’expérimenter sur son stand, au moyen d’un simulateur, un nouveau concept de véhicule conçu pour favoriser « la transition culturelle » entre la conduite manuelle et la conduite autonome. Baptisé Augmented Driving Concept, le système propose huit modes de pilotage correspondant à différents degrés d’autonomie. L’intelligence artificielle du véhicule s’active en pressant un bouton. Des capteurs disséminés dans l’habitacle évaluent l’intention de l’utilisateur pour passer en douceur entre les degrés d'autonomie pour créer « une expérience de conduite instinctive », selon Honda. Le volant destiné à ce concept a été particulièrement travaillé : le conducteur peut démarrer le véhicule en le tapotant deux fois, ou encore accélérer en le poussant et ralentir en le tirant vers soi. Le véhicule présenté lors du salon reprend le design de la Honda e, la citadine électrique du constructeur.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

La Banque publique d’investissement (Bpifrance) a opté pour la solution cloud d’Amazon pour stocker les données relatives[…]

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Plus d'articles