Nous suivre Industrie Techno

CES 2016 : Novartis et Qualcomm créent des traitements médicaux connectés

CES 2016 : Novartis et Qualcomm créent des traitements médicaux connectés

© Flickr - Novartis AG

Le groupe pharmaceutique suisse a noué un partenariat avec l’américain Qualcomm pour mettre au point un inhalateur connecté de manière à ce que les patients atteints de certains troubles pulmonaires puissent accéder en temps réel aux données collectées. Notre confrère L’Usine Digitale s’est entretenu avec le dirigeant général de Qualcomm Life Europe.

Ensemble, ils avaient lancé il y a un an un fonds d’investissement de 100 millions de dollars, pour investir dans des start-up. Le fournisseur américain de puces électroniques Qualcomm et Novartis, le numéro un mondial de la pharmacie, ont décidé d’aller encore plus loin, en annonçant lors du CES de Las Vegas une nouvelle collaboration.

La nouvelle génération d’inhalateurs Breezhaler développée par Novartis pour les patients souffrant de BPCO (une maladie pulmonaire) sera dotée de micro-puces Qualcomm et connectée par ses technologies cellulaires. Une innovation que les deux groupes testaient déjà discrètement depuis plusieurs mois, comme l’avait révélé à L’Usine Digitale l’un des dirigeants de Novartis en juillet dernier.

Novartis espère lancer ces nouveaux produits en 2019 aux Etats-Unis et en Europe. D’ici là, les équipes d’ingénierie de Qualcomm aux Etats-Unis devront intégrer des modules à faible consommation d’énergie, pour connecter les inhalateurs à sa plateforme Life’s2net et au Smartphone du patient.

Lire la suite de l’article sur le site de L’Usine Digitale.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles