Nous suivre Industrie Techno

CES 2014 : véhicules connectés et télévisions intelligentes dans le viseur de Qualcomm

CES 2014 : véhicules connectés et télévisions intelligentes dans le viseur de Qualcomm

© dr

Avec l’annonce de ses nouvelles puces lors du CES qui se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier, Qualcomm cible les nouveaux marchés de l’électronique, à savoir le monde automobile et télévisuel. Le SoC (system on chip) Snapdragon 602 a été conçu pour être intégré au véhicule dans le courant de l’année, tandis que la Snapdragon 802 devrait se retrouver dans les téléviseurs intelligents et dotés d’une résolution 4K.

Pour conquérir l’espace de l’Internet des objets et des véhicules intelligents, Qualcomm a développé deux nouvelles puces. Le Snapdragon 802 est un processeur ARM destiné aux téléviseurs connectés, comportant un écran à ultra-haute définition, comme le 4K. Cette puce, composée d’un processeur Krait à quatre cœurs à 1,8 GHz et un processeur graphique Adreno, a été conçue pour supporter des images en 3 840 x 2 160 pixels.

Quant à la Snapdragon 602, qui arrivera dans les véhicules connectés, elle offrira un modem 802.11 ac, un processeur graphique Adreno 320 et intégrera un modem multimode 3G/4G-LTE. La puce servira en premier lieu à des applications d'infotainment, en distribuant le flux vidéo sur plusieurs écrans, mais aussi à la reconnaissance faciale pour démarrer le véhicule ou encore à la reconnaissance gestuelle. Comme avec le Snapdragon 802 , l'objectif derrière le 602A est d'apporter dans un environnement différent, l'expérience tirée des smartphones et tablettes.

Ces deux puces ont été fabriquées pour supporter des jeux et des fonctions multimédia de haute qualité. Qualcomm espère que les constructeurs intégreront la puce Snapdragon 802 dans les téléviseurs fin 2014.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

La Banque publique d’investissement (Bpifrance) a opté pour la solution cloud d’Amazon pour stocker les données relatives[…]

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Plus d'articles