Nous suivre Industrie Techno

CES 2014 : Audi présente une puce capable de conduire n'importe quelle voiture

CES 2014 : Audi présente une puce capable de conduire n'importe quelle voiture

© dr

Une puce électronique destinée au pilotage automatique des voitures a été présentée par le constructeur Audi lors du CES, qui se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier. Ce module intelligent peut traiter 2,5 milliards d’informations par seconde, permettant ainsi au véhicule de se passer de conducteur.

Un circuit sur puce capable de conduire une voiture, zFas, a été présenté par le constructeur automobile Audi lors du CES (Consumer Electronics Show), le salon de l'électronique grand public, qui se tient du 7 au 10 janvier 2014 à Las Vegas. Le circuit est alimenté de deux processeurs Nvidia, et peut traiter 2,5 milliards d’informations par seconde. Selon le constructeur, ce mini-ordinateur apparaît comme une avancée significative pour le développement des technologies d’automatisation, et surtout pour leur industrialisation. Il est en effet assez compact pour être intégré dans les véhicules existants sans compromettre leur conception. Le zFas a déjà permis au fabricant de réduire les câbles et l’électronique, qui occupaient le coffre des prototypes présentés l’an dernier.

Plusieurs véhicules ont été équipés du zFas pour la présentation au CES, dont la Audi Sport Quattro Laserlight. Le véhicule se conduit en autopilotage, mais contrairement à la Google Car, radars, capteurs de distance à ultrasons, caméras et scanners lasers sont invisibles à l’extérieur, et le véhicule ressemble à n’importe quelle voiture standard.

Audi a également annoncé des partenariats avec le fabricant de puces Qualcomm, afin d’équiper certains véhicules de puces sans fil 4G-LTE .

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles