Nous suivre Industrie Techno

Centre R&D à Ladoux : Michelin y réinvente la roue

Centre R&D à Ladoux : Michelin y réinvente la roue

Le centre technique de Ladoux se prépare à un lifting avec le projet Urbalad

© DR

Le centre R&D de Michelin, situé à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, à Ladoux, se retrouve à la troisième position du top 100 du classement des centres de R&D, juste derrière PSA et Renault. Ancré dans le territoire auvergnat depuis 1965, le centre accueille 3 600 collaborateurs, parmi lesquels des ingénieurs et des essayistes.

Créé en 1965, le centre R&D Michelin de Ladoux, dont la modernisation a été lancée en décembre dernier, n’a de cesse de réinventer la roue. 3 600 personnes, parmi lesquelles des ingénieurs et des essayistes travaillent sur des technologies innovantes pour développer de nouveaux pneumatiques pour automobiles, camions, génie civil, aéronautique, deux-roues. Le centre est divisé en quatre zones de recherche. Une est dédiée aux recherches sur les matériaux. Un pneu étant composé de 200 éléments, les ingénieurs doivent mener un travail complexe sur l’utilisation des gommes, de la silice et du noir de carbone pour répondre aux exigences des réglementations et de consommation énergétique.  Ce travail est conduit en étroite collaboration avec l’équipe de designers, qui définit l’architecture du pneu et sa sculpture. Les autres parties du centre, dédiées à la modélisation, à la conception, et à l’industrialisation, permettent de valider l’idée d’un produit aussi bien que le processus de production. A travers sa R&D, Michelin se positionne aussi sur les enjeux actuels, à savoir limiter la consommation énergétiques des véhicules et gagner en autonomie.

En pleine modernisation, le centre R&D porte un patrimoine technologique important. En 1965, Michelin ouvre à Ladoux 40 km de pistes d’essais, dès lors le site ne cesse de s’étoffer. En 1973, les équipes de recherche spécialisées en matériaux rejoignent le centre. Aujourd'hui, il compte 3 600 personnes, effectue 37 000 évaluations par an sur ses 19 pistes, et sa modernisation devrait courir jusqu'en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'âge d'or du Lidar

L'âge d'or du Lidar

Tiré par la baisse des coûts de production et l’émergence de nouvelles technologies, le Lidar connaît un essor sans[…]

31/12/2018 | ElectroniqueValeo
Trophée du projet industriel : Vanessa picron, l’autonomie pied au plancher

Exclusif

Trophée du projet industriel : Vanessa picron, l’autonomie pied au plancher

Un béton capable de charger les véhicules électriques par induction

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton capable de charger les véhicules électriques par induction

HyperSurfaces transforme toute surface en interface tactile

HyperSurfaces transforme toute surface en interface tactile

Plus d'articles