Nous suivre Industrie Techno

Centre d'usinage laser ultrarapide

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Le Lasertome 30-15 de Safmatic

Plasma, faisceau d'électrons... toutes les technologies d'usinage étaient présentes dans la panoplie de moyens fournis par Air liquide welding. A une exception près : le laser. C'est désormais chose faite avec la nouvelle machine Lasertome 30-15 que sa filiale Safmatic commercialisera à la fin 2003.

Dotée d'un bâti monobloc en acier mécano-soudé stabilisé et surdimensionné pour assurer une précision de répétabilité de +/- 0,02 mm et de positionnement de 0,05 mm, cette machine arrive sur un marché fortement concurrentiel. Mais avec de nombreux atouts technologiques.

La motorisation des axes X & Y est assurée par exemple, par trois moteurs linéaires (deux sur X, un sur Y) permettant des accélérations élevées (30 m/s2) et des déplacements rapides (vitesse d'axes X et Y : 240 m/min). Cette technologie alliée à l'utilisation de règles de haute précision simplifie la chaîne cinématique et rend les opérations de maintenance très aisées.

La poutre transversale est en matériau de type 'allégé', issu de l'aéronautique, pour assurer une grande rigidité lors d'accélérations importantes. Multitâches et basé sur WINDOWS, l'interface homme-machine comprend un écran tactile de grande dimension et orientable sur lequel sont intégrées toutes les fonctions permettant de piloter la machine et de sélectionner les paramètres de découpage.

La commande numérique Digisaf 4000, développée pour la Lasertome 30-15, est basée sur une configuration PC sous Windows NT. La communication entre les moteurs linéaires et le calculateur est effectuée par des fibres optiques pour une augmentation des performances de trajectoires et pour supprimer toute sensibilité aux parasites électriques.

Le comportement dynamique des axes est constamment corrigé et il compense en temps réel l'erreur de poursuite inhérente aux asservissements (elle est inférieure à 5 µm) tout en supprimant l'excitation de résonance de la machine. Cette correction se fait par examen en temps réel de plusieurs centaines de blocs CN à l'avance grâce à des temps de calcul extrêmement réduits.

Le logiciel de programmation proposé sur le cette table de découpe permet une imbrication rapide des pièces même les plus complexes et une optimisation des chutes.

L'utilisateur peut disposer au choix d'une source CO2 de 5 kW Trumpf ou d'un laser Slab de Rofin-Baasel. Parmi les options proposées figurent aussi des systèmes de chargement/déchargement automatiques et autres magasins.

Mirel Scherer

Pour en savoir plus
- présentation détaillée du produit à http://www.saf-airliquide.com/fr/actus/lasertome.htm

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] CorWave, l'horloger du coeur

En image

[Reportage] CorWave, l'horloger du coeur

CorWave met au point une nouvelle génération de pompes cardiaques adaptées à la physiologie des patients afin de[…]

04/05/2018 | En imagesSanté
La SNCF sur les rails de la fabrication additive

La SNCF sur les rails de la fabrication additive

Un usinage par ultrason qui préserve les matériaux tendres

Fil d'Intelligence Technologique

Un usinage par ultrason qui préserve les matériaux tendres

L’usinage cryogénique fait son apparition dans l’aéronautique

L’usinage cryogénique fait son apparition dans l’aéronautique

Plus d'articles