Nous suivre Industrie Techno

CellProthera régénère le muscle cardiaque

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

,
CellProthera régénère le muscle cardiaque

© DR

[Start-up - entreprises] 

Créée en 2008 et basée à Mulhouse, l’entreprise CellProthera spécialisée dans les biotechnologies a développé une thérapie cellulaire innovante pour traiter les infarctus.

L’entreprise propose de régénérer le myocarde après un infarctus sévère grâce à l’injection dans la zone lésée par cathéter d’un greffon cellulaire élaboré à partir de cellules souches extraites du propre sang du patient et multipliées hors de l’organisme. L’innovation  de CellProthera réside notamment dans la mise au point d’un procédé qui permet d’automatiser la production de ces greffons grâce à son automate propriétaire StemXpand.  

Pour l’heure, la technologie de CellProthera est encore au stade des essais cliniques. A l’avenir, elle pourrait constituer une véritable alternative à la transplantation cardiaque, une lourde intervention chirurgicale à cœur ouvert. Dirigée par Jean-Claude Jelsch, CellProthera a été lauréate du prix Ubistart 2014, sous l’égide d’Ubifrance et de la « Galien Foundation » basée à New York. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Alors que les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le covid-19 doivent être accordées prochainement, les moyens[…]

15/12/2020 | SantéLogistique
Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Plus d'articles