Nous suivre Industrie Techno

Ce mini-lidar pourrait réduire le coût des voitures autonomes

Myrtille Delamarche

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ce mini-lidar pourrait réduire le coût des voitures autonomes

Ce Lidar en version réduite rend envisageable une production industrielle de la voiture autonome.

© D.R.

Ce laser multi-directionnel qui tient dans la paume de la main est une version miniaturisée du Lidar qui trône sur le toit de la Google Car, et joue un rôle crucial dans son autonomie : cartographier son environnement en temps réel. Dix fois moins cher, le Puck de Velodyne pourrait rationnaliser le coût de production des voitures autonomes.

L’enjeu technologique majeur des voitures autonomes réside dans leur capacité à cartographier leur environnement en temps réel, pour se mouvoir sans dommage dans un environnement changeant (circulation, piétons…). Mais jusqu’ici, la techno qui permettait de décoller les mains du volant coûtait environ 85 000 dollars. De quoi maintenir les véhicules au stade de concept un certain temps.

Cette techno, c’est un Lidar (Light detection and Ranging) qui utilise 64 faisceaux lasers pour collecter plus d’un million de données par seconde. La version mini, le Puck, se contente de 16 faisceaux (ce qui explique la réduction de son prix à 8 000 dollars). S’il couvre toujours – bien sûr – un horizon de 360°, son ouverture est du même coup réduite, de ±26,8° dans la version 64 faisceaux à ±15°. Sa résolution baisse également, à 300 000 points de données collectés par seconde au lieu d’1,3 million. Ce qui semble, de l’avis même du directeur marketing de Velodyne, Wolfgang Juchmann, le niveau minimum souhaitable pour un véhicule autonome. La société ne prévoit donc pas de version 8 faisceaux, mais espère baisser à terme le prix du Puck à 1 000 dollars, grâce à une meilleure automatisation de la production et à des économies d’échelle.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Nvidia ouvre un laboratoire de recherche en robotique

Lu sur le web

Nvidia ouvre un laboratoire de recherche en robotique

Nvidia vient d'ouvrir un laboratoire de robotique en Californie pour développer les capacités cognitives des robots collaboratifs.[…]

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Plus d'articles