Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Ce matériau hybride dissipe la chaleur par rayonnement IR

Alexane Roupioz

Un matériau synthétisé à partir d’un polymère, de microsphères de verre et d’argent utilise le refroidissement radiatif pour dissiper la chaleur. Celui-ci réfléchit également le rayonnement solaire. Ce métamatériau développé par des scientifiques de l’université du Colorado à Denver (Etats-Unis) ouvre la voie à des méthodes de refroidissement économes en énergie et peu onéreuses à la fabrication.

Le matériau est synthétisé en deux couches. La première est composée d’une matrice de polymère transparent dans laquelle sont dispersées aléatoirement des sphères de verre (SiO2) de 8 µm de diamètre. Une analyse spectroscopique a montré que les microsphères de verre émettent un fort rayonnement infrarouge (IR) entre 8 et 13 µm. La seconde est une fine couche d’argent de 200 nm d’épaisseur déposée sur la matrice. Pour développer ce matériau, les scientifiques se sont inspirés de la façon dont se refroidit la Terre, à savoir en émettant vers l’espace[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles