Nous suivre Industrie Techno

Cartographie : pour Uber, c'est le nerf (technologique) de la guerre

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Cartographie : pour Uber, c'est le nerf (technologique) de la guerre

La bataille pour l'acquisition de Here souligne l'importance de la cartographie dans la course aux véhicules autonomes.

© Capture d'écran Here

L'acquisition du service de cartographie Here de Nokia permettrait  au service de véhicules de transport avec chauffeurs (VTC) Uber de se renforcer dans la cartographie. Une expertise très convoitée par les constructeurs automobiles, et indispensable à la start-up californienne. 

Ne plus de dépendre de Google. C’est l’objectif que vise Uber en lorgnant sur le service de cartographie Here développé par le finlandais Nokia. Selon les informations du New York Times, la start-up californienne serait prête à débourser 3 milliards de dollars pour faire l’acquisition du plus gros concurrent de Google en matière de cartographie.

Informé par trois sources proches du dossier, le quotidien américain affirme que la vente du service devrait intervenir d’ici la fin du mois de mai. Le New York Times rappelle que l’offre d'achat d’Uber vient s’ajouter à d’autres propositions, dont celle du consortium constitué de trois constructeurs automobiles (BMW, Mercedez-Benz et Audi) et du "Google chinois" Baidu. L’article précise également que ces négociations pourraient finalement ne pas déboucher sur un accord.

Quoiqu’il en soit, cette bataille pour l’acquisition d’Here souligne à quel point la cartographie joue un rôle clef dans la course à la voiture autonome. En effet, la cartographie enrichie en 3D permet de connaître la position du véhicule à quelques centimètres près. Une information indispensable pour la circulation, en toute sécurité, des futurs véhicules sans chauffeur. Sur ce point, la firme de Mountain View enregistre une sérieuse avance. Google Maps aurait déjà cartographié plus de 10 millions de kilomètres, soit un tiers des routes asphaltées de la planète. Toutefois, Nokia constitue un concurrent de taille. En effet, son service de cartographie, qui emploie 6 000 collaborateurs basés à Berlin, détiendrait 80 % des parts de marché des systèmes de navigation embarqués dans l'automobile. Chaque année, le Finlandais dépenserait des centaines de millions de dollars pour mettre quotidiennement à jour ses cartes.

Si Uber ne cache pas ses ambitions en matière de véhicule autonome, le service de chauffeur à la demande chercherait, à plus court terme, à s’imposer sur le marché de la logistique. Un domaine où la cartographie reste un élément incontournable. Objectif : pouvoir livrer les commandes des internautes le plus rapidement possible en s’appuyant sur sa flotte, très étoffée, de chauffeurs. Ces derniers iraient directement chercher les produits en magasin et non dans les entrepôts situés à l’extérieur des villes. Une logique qui a notamment été adoptée par la jeune pousse française Deliver.ee. Hébergée au sein du Village de l’innovation du Crédit Agricole, la start-up se présente justement comme le Uber de la livraison...

Dans l’optique de renforcer son expertise en matière de cartographie, Uber avait déjà fait, en mars dernier, l’acquisition de la société DeCarta basée à San José en Californie. Selon le New York Times, Uber aurait également récemment recruté un certain nombre d’ingénieurs spécialistes de la cartographie. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Les start-up n'ont pas manqué le rendez-vous du salon international des objets connectés (Sido) de Lyon pour présenter leur[…]

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

Plus d'articles