Nous suivre Industrie Techno

Carmat : un quatrième patient décédé, sans lien avec la prothèse

Carmat : un quatrième patient décédé, sans lien avec la prothèse

© D.R.

Le quatrième patient greffé du coeur à l'aide d'une prothèse Carmat est décédé, a fait savoir la société dans la nuit de mercredi 20 à jeudi 21 janvier. La prothèse n'est pas en cause, ce sont des complications médicales qui sont intervenues chez ce patient en phase terminale d'insuffisance cardiaque, a précisé le professeur Pascal Leprince, chef du service de l'institut de cardiologie à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière, cité par Carmat.

Un patient âgé de 58 ans, atteint de défaillance bi-ventriculaire sévère, et qui avait été le quatrième à recevoir un cœur artificiel de la société Carmat le 22 décembre 2015 est décédé, a fait savoir Carmat dans un communiqué. La prothèse n'est pas en cause, comme cela avait déjà été le cas pour le troisième patient ayant reçu ce cœur artificiel, décédé d'un arrêt respiratoire le 18 décembre dernier.

Dans le cas des deux premiers patients greffés, en revanche, Carmat avait fait état d'une "micro-fuite de la zone sang vers le liquide d'actionnement de la prothèse" ayant engendré une "perturbation de l'électronique de pilotage des moteurs" du cœur artificiel. La première prothèse du cœur Carmat avait été implantée à un patient de 76 ans en décembre 2016.
 

                             >> Lire l'intégralité de cet article sur le site de l'Usine Nouvelle

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Projet EOL, la mini-usine de fabrication de médicament

Projet EOL, la mini-usine de fabrication de médicament

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Un hydrogel pour réparer le cerveau après un AVC

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles