Nous suivre Industrie Techno

abonné

CARMAT : Au rythme de la « slow innovation »

THIBAUT DE JAEGHER, DIRECTEUR DE LA RÉDACTION
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le coeur artificiel Carmat (1) est-il victime d'un problème de rythme ? C'est la question qu'on peut se poser, non pas à la suite du décès du premier patient transplanté, mais au vu de la réaction boursière qui l'a suivi. Malgré les mises en garde de Carmat et les interviews très positives du professeur ayant réalisé la transplantation (pour lui, elle reste un succès), le cours (2) de la biotech a dévissé.

Cette réaction erratique est évidemment sans fondement. Elle n'est pas non plus basée sur une évaluation sérieuse du potentiel de l'entreprise française ou de la viabilité de l'innovation portée par Carmat. Non, la réaction des investisseurs qui se sont montrés dubitatifs, à la suite de cet événement, sur l'intérêt de poursuivre les expérimentations, révèle surtout leur ignorance. Sans doute habitués des « Quick win », ils se trouvent confrontés avec Carmat[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0965

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles