Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Capteurs, caméras, lidar... l'information monte en puissance dans les villes

Capteurs, caméras, lidar... l'information monte en puissance dans les villes

Pour améliorer le quotidien de leurs habitants en analysant leurs besoins, les smart cities doivent récolter en temps réel toutes sortes de données. Elles s’appuient sur des capteurs de plus en plus précis.

Sans données, pas de smart city. Or cette nouvelle ressource doit être puisée au plus près du terrain. Pour l’acquérir, les villes ont donc recours à des capteurs de plus en plus performants. Qu’ils soient intégrés aux équipements des entreprises délégataires ou disséminés sur la voie publique par les services municipaux, ils moissonnent l’information avec une précision inédite. De l’observation passive des réseaux à l’analyse des comportements de groupes, voire d’individus, les villes affinent leur gestion et se rapprochent de leurs habitants pour mieux comprendre et anticiper leurs besoins. Les gestionnaires des grands réseaux urbains (eau, énergie, déchets) ont été précurseurs, avec en ligne de mire la réduction de leurs dépenses de fonctionnement ou de maintenance. Pour surveiller leurs installations, ils s’appuient sur l’internet des objets (IoT) et les protocoles de communication sans fil basse consommation [lire page 38], qui arrivent à maturité.

Certaines entreprises ont développé une activité dédiée à la captation de données, à l’instar de Nova Veolia (groupe Veolia) et de sa filiale Birdz. Cette société spécialisée dans les compteurs communicants et les capteurs environnementaux (humidité, pression, température…) est devenue l’un de ses fleurons technologiques. « Nous traitons près de 350 millions de données par jour, se félicite son PDG Xavier Mathieu. Nous voulons à terme offrir aux collectivités la possibilité de centraliser sur une unique plate-forme l’ensemble de leurs données environnementales. » Ces capteurs remontent une information simple, mais en grande quantité, ce qui constitue leur atout. Ils s’installent de plus en plus dans les rues, où ils mesurent le niveau de pollution, l’éclairage ou encore le bruit… La ville de Santander (Espagne) a été la pionnière en Europe, déployant près de 20 000 capteurs. De son côté, Métropole Nice Côte d’Azur en compte 3 000. Bordeaux teste actuellement un réseau de 500 capteurs, principalement sur son réseau d’éclairage et de distribution d’énergie. Cependant, du fait de leur autonomie énergétique limitée, ces dispositifs ne sont pas encore capables de communiquer leurs informations en temps réel.

Or l’instantanéité est nécessaire aux villes pour coordonner leurs ressources mobiles. Les technologies de géolocalisation viennent à leur secours. Agents et véhicules municipaux sont équipés d’une nouvelle génération de traceurs GNSS (global navigation satellite system), dont la précision en milieu urbain est renforcée. La société britannique OXTS a développé un dispositif de géolocalisation utilisant un mode spécifique d’acquisition des données GNSS et les calculs d’une centrale inertielle pour maintenir une bonne précision de localisation même en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1026-1027

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ordinateurs quantique, 5G, batteries sodium-ion... les meilleures innovations de la semaine

Ordinateurs quantique, 5G, batteries sodium-ion... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués ces sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez lu attentivement le projet de[…]

Quantum Silicon Grenoble, le projet sur lequel mise le rapport Forteza pour un ordinateur quantique made in France

Quantum Silicon Grenoble, le projet sur lequel mise le rapport Forteza pour un ordinateur quantique made in France

Pour bien commencer la semaine : La France se lance dans la course au quantique

Pour bien commencer la semaine : La France se lance dans la course au quantique

Rapport Forteza sur le quantique : Trois axes de R&D, trois hubs et trois fois plus d'argent public

Rapport Forteza sur le quantique : Trois axes de R&D, trois hubs et trois fois plus d'argent public

Plus d'articles