Nous suivre Industrie Techno

Capteur de force à bride, facilement intégrable

Industrie et  Technologies

FN3383 de FGP Sensors



Le capteur FN3383 de FGP Sensors mesure des forces en traction et compression entre 5 kN et 200 kN. En raison de sa conception robuste, ce capteur à bride convient aux applications industrielles et aux essais d'endurance pour des mesures statiques et dynamiques. Peu sensible à l'influence des efforts transverses, il offre une grande stabilité des mesures et une importante résistance mécanique.
 

 


Son principal avantage est sans doute sa facilité d'intégration : il s'installe et se retire d'un arbre sans nécessiter de modification mécanique (brides, embouts, etc.). Son originalité est d'avoir les fixations par vissage d'un seul coté, avec le même modèle de vis et sur le même diamètre. Si le capteur est retiré, les deux parties en contact peuvent s'assembler directement sans interface.

Principales caractéristiques techniques :

 

  • ? Etendue de Mesure : 5 kN - 200 kN ;
  • ? Surcharge admissible : 2 x l'étendue de mesure ;
  • ? Tension d'alimentation : 10 Vcc ;
  • ? Signal à l'EM : 1,5 mV/V ;
  • ? Linéarité et hystérésis : <±0,25 % de l'EM ;
  • ? Influence de l'effort transverse : ±0,15 % par 10 % de la force nominale ;
  • ? Température d'utilisation : -20 °C à 80 °C .

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.fgpsensors.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles