Nous suivre Industrie Techno

Capitaine interculturel

HASSAN MEDDAH
PRIX POUR UN DÉBUT PROMETTEUR : JEAN-BAPTISTE TUERY

Le projet qui a rempli les trois dernières années de Jean-Baptiste Tuery, 27 ans, diplômé des Mines d'Alès, a réuni tous les ingrédients qu'il affectionne : la technicité et le travail en équipe, réparti sur plusieurs pays. Il a travaillé avec des ingénieurs en Espagne, en Angleterre et en Allemagne. Ainsi, par courrier électronique, téléphone, visioconférence et quelques déplacements par an, l'équipe d'Airbus qu'il animait a mis au point de nouvelles fixations aéronautiques en titane plutôt qu'en acier. Résultats : un gain de masse d'environ 70 kg par appareil et six brevets déposés ou sur le point de l'être. Ses supérieurs ont flairé le bon manager en puissance. Jean-Baptiste Tuery vient de bénéficier d'une promotion. Il prend en charge l'innovation des activités d'ingénierie d'assemblage. L'ambition du jeune homme était clairement affichée, en anglais, en haut de son CV : « Contribuer au développement de l'industrie aérospatiale dans des équipes multiculturelles. » Le voilà déjà capitaine.

LES DEUX AUTRES NOMINÉS

Marc Trela (Ensam) d'ELM Leblanc pour la conception d'une chaudière hybride. Angela Dumas (Toulouse III) pour le développement d'un procédé de fabrication de matériaux nanostructurés.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0940

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Airbus forever

Prix des ingénieurs de l'Année

Airbus forever

Florian Dapot a reçu le Prix d'élève ingénieur de l'année. « Je me souviens, nous avons[…]

03/12/2014 | MécaniqueIngénierie
Elle lit dans les cellules cancéreuses

Prix des ingénieurs de l'Année

Elle lit dans les cellules cancéreuses

Du soleil dans des pièces aveugles

Prix des ingénieurs de l'Année

Du soleil dans des pièces aveugles

Ni dévissage ni relâchement

Prix des ingénieurs de l'Année

Ni dévissage ni relâchement

Plus d'articles