Nous suivre Industrie Techno

Cap sur la prochaine génération de puces électroniques

Industrie et  Technologies

IBM, Chartered, Samsung, Infineon et Freescale s'entendent pour développer ensemble la technologie nécessaire à la gravure des futurs circuits intégrés en 32 nm.

L'alliance de recherche en microélectronique Common Platform, qui associe IBM, Chartered, Samsung, Infineon et Freescale, a décidé d'étendre ses travaux sur la future génération de circuits intégrés à réaliser en gravure de 32 nm.


Aujourd'hui, les circuits intégrés les plus avancés sont fabriqués avec une finesse de gravure de 65 nm. Intel prévoit de sortir à la fin de l'année les premiers microprocesseurs gravés avec une géométrie de 45 nm. IBM devrait suivre en 2008. Le passage à 32 nm bénéficiera à la génération suivante de puces électroniques, attendue à l'horizon de 2010.

Créée en 2001, l'alliance Common Platform développe les technologies nécessaires à la fabrication de circuits intégrés en Cmos (Complementary Metal Oxide Semi-conductor), le procédé à la base de la grande majorité des puces électroniques en silicium. Les partenaires s'appuient sur cette plate-forme commune pour mettre au point le process de fabrication avant de le transférer dans leurs usines pour la production de volume. Démarrés avec la génération de 90 nm, les travaux se sont ensuite successivement étendus aux générations de 65 et 45 nm.

Comme pour les travaux menés jusqu'ici, le développement concernant la génération de 32 nm sera conduit sur le site industriel d'IBM à East Fishkill (Etat de New York), l'usine de semi-conducteurs la plus avancée d'IBM, dotée d'équipements de fabrication de puces sur des tranches de 300 mm.

Plate-forme concurrente de Crolle 2, une autre alliance de recherche basée à Grenoble créée en 2006 par STMicroelectronics, Philips Semiconducteurs (devenu aujourd'hui NXP) et Freescale (ancienne activité semi-conducteurs de Motorola), Common Platform connaît un succès croissant. Lancée au départ par IBM et Chartered (un sous-traitant taiwanais en semi-conducteurs), elle a ensuite reçu le renfort du Coréen Samsung, de l'Allemand Infineon et récemment de Freescale. Il est possible qu'elle accueille NXP. Au détriment de Crolles 2.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.commonplatform.com/home

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Une équipe de recherche internationale a mis au point des structures volantes en trois dimensions de très petite taille pouvant[…]

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Plus d'articles